Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'Irlande, un dépaysement pour les éleveurs limousins

vendredi 26 août 2016 à 19:40 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Le Congrès International de la Limousine se poursuit ce week-end en Irlande, mais au-delà de l'aspect professionnel, c'est une bouffée d'oxygène pour les éleveurs qui font le déplacement. De quoi oublier le quotidien des exploitations...

Le CIL en Irlande, l'occasion de décompresser pour les éleveurs limousins
Le CIL en Irlande, l'occasion de décompresser pour les éleveurs limousins © Maxppp - Vincent Isore

limousin

Certes, ils viennent pour rencontrer les éleveurs du monde entier et échanger les expériences et les pratiques d’élevage. Certes ils viennent aussi pour faire des affaires ou du commerce. Mais tous les deux ans, le Congrès International de la Limousine est aussi une parenthèse dans le quotidien des éleveurs qui peuvent faire le déplacement.

Des vacances exceptionnelles pour certains éleveurs

Pas toujours facile de s'absenter d'un élevage, alors de nombreux éleveurs ne prennent quasiment jamais de vacances. C'est par exemple le cas de Jean-Marc, installé à Uzerche. Il n'est pas parti depuis plusieurs années maintenant. Alors cette fois-ci, bien content d'avoir pu s'organiser pour laisser l'exploitation à son père (82 ans !) et à des amis, il profite du déplacement avec sa compagne : pubs, distillerie, vieux châteaux et falaises irlandaises au programme... avec tout de même quelques visites d'exploitations limousines et le concours de la race.

De son côté Sébastien, installé également en Corrèze, profite également du congrès pour prendre des vacances. Mais pour lui, c'est moins exceptionnel. Avec ses trois associés, ils se relaient pour faire des "breaks" réguliers. "Vital" dit-il.

Et si les anciennes générations ne le comprennent pas toujours, aujourd'hui les éleveurs ne veulent plus être esclaves de leurs animaux.