Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ouverture anticipée de la chasse aux sangliers autorisée dans le Calvados

Les chasseurs du Calvados peuvent de nouveau chasser le sanglier à partir du lundi 1er juin. Une ouverture anticipée pour réguler le nombre d'animaux, qui nuisent aux cultures agricoles. La préfecture doit donner une autorisation pour chaque séance de chasse.

Les cultures peuvent être dévastées par les sangliers
Les cultures peuvent être dévastées par les sangliers © Radio France - Manon Klein

La préfecture du Calvados a donné son feu vert pour une ouverture anticipée de la chasse aux daims, chevreuils et sangliers à partir de ce lundi 1er juin. Une reprise très encadrée pour éviter la trop grande prolifération de ces derniers, qui détruisent les cultures de nombreux agriculteurs. "Les sangliers se développent de manière très importante", détaille Jean-Christophe Aloé, à la tête de la fédération des chasseurs du Calvados.

"Il y a quatre ans, on en prélevait 3 000 dans le département, aujourd'hui, c'est 6 000 et ce n'est pas suffisant, indique-t-il. On a des dégâts sur les exploitations agricoles qui sont parfaitement intolérables, puisque ce sont les chasseurs qui payent pour ces dégâts et c'est surtout intolérable pour les agriculteurs parce que ce ne sont que des indemnités, ils ne sont pas remboursés sur leurs pertes d'exploitation."

Une réouverture anticipée très encadrée

Les syndicats agricoles se sont donc mobilisés pour une réouverture anticipée de la chasse aux sangliers. Il faudra néanmoins une autorisation précise de la préfecture pour chaque séance de chasse. "Soit vous avez une autorisation préfectorale pour tirer à poste fixe, c'est à dire depuis un mirador, soit dans certains cas relativement rares, pour faire une battue en présence d'un représentant de l'État, précise Jean-Christophe Aloé. Ce ne sont pas des actes de chasse qui nous font nécessairement plaisir."

Selon le président de la fédération des chasseurs du Calvados, il existe une dizaine d'endroits dans le département qui ont besoin de prélèvements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu