Agriculture – Pêche

L'UDSEA attaque Coséa sur ses terres

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine lundi 28 septembre 2015 à 8:47

© Max PPP - Luc Boutria

Des agriculteurs mènent une action surprise ce lundi matin, devant l'entrée de la Base-Travaux LGV de Nouâtre, au sud de Sainte-Maure-de-Touraine. Ils dénoncent le manque d'aménagements pourtant promis par le constructeur de la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux.

Les manifestants réclament des "engagements fermes" de Coséa, car pour eux le constructeur de la ligne ne traite pas assez vite ni assez bien les dossiers des agriculteurs qui s'estiment lésés par la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux dont la mise en route est prévue en juin 2017.

L'objectif de l'action de ce matin (une trentaine d'agriculteurs et 10 tracteurs selon l'UDSEA) est de rappeler Coséa "à ses obligations". Malgré des réunions régulières avec la sous-Préfecture de Chinon, l'UDSEA assure que ses "simples et légitimes" revendications ne sont pas entendues.

Sébastien Prouteau, UDSEA

Des champs inondés

"Coséa fait la sourde oreille depuis qu'ils a installé les grillages le long du tracé de la LGV" dit Dominique Malagu, le Président de l'UDSEA d'Indre-et-Loire. Un discours déjà entendu chez les élus entre Tours et Châtellerault qui dénoncent eux aussi le manque d'écoute de la part de Coséa.

Dominique Malagu, Président de l'UDSEA d'Indre-et-Loire