Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'UDSEA dispose une centaine de panneaux contre le dénigrement des agriculteurs au bord des champs d'Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

A l'occasion d'une journée nationale de mobilisation contre "la déconsidération du métier d'agriculteur", l'UDSEA 37 va poser une centaine de panneaux au bord des champs. On y lira : "votre alimentation commence ici". Le syndicat appelle également au dialogue entre producteurs et consommateurs

Une centaine de panneaux de ce genre vont être disposés au bord des champs, en Indre-et-Loire, à partir du 22 octobre
Une centaine de panneaux de ce genre vont être disposés au bord des champs, en Indre-et-Loire, à partir du 22 octobre © Radio France - ©UDSEA 37

Indre-et-Loire, France

Nouvelle journée d'action des agriculteurs, aujourd'hui, dans toute la France. Pour protester contre la déconsidération de leur métier, la FNSEA et les JA appellent les agriculteurs à converger, en tracteur, vers les préfectures de chaque département. Ce n'est pas le mode d'action choisi en Touraine : en Indre-et-Loire, il a été décidé d'adopter une approche plus "pédagogique", en plantant au bord des routes une centaine de panneaux de 80 centimètres sur 1,20 mètre. On y lira toujours le même slogan : "votre alimentation commence ici", comme l'explique le président de l'UDSEA 37, Sébastien Prouteau : "On rappelle que nos pratiques, le monde agricole français, le monde agricole de Touraine sont bienveillants et nos produits et nos méthodes de production protègent aussi le consommateur. On préfère communiquer auprès de nos concitoyens : on l'a fait à Tours, le 2 août, en distribuant des produits locaux (pommes, melon, cochons de lait et autres) place Jean Jaurès. On l'a encore fait il y a quelques jours, à la gare de Tours, entre 6h et 8H30, et on reçoit toujours un très bon accueil de nos concitoyens

"On voit des éleveurs et des céréaliers pris pour cible. Il est plus que temps d'arrêter ce battage et cette mauvaise publicité" Le président de l'UDSEA d'Indre-et-Loire 

"Les gens qui s'interrogent sur nos méthodes de production ont souvent une méconnaissance de nos systèmes de production. _On les invite à pousser les portes, d'une manière officielle et non pas cachée lors d'intrusion dans le dos des éleveurs_. Bien souvent, ensuite, les gens changent de vision et perçoivent l'agriculture comme quelque chose de bienfaiteur. Quand on discute, on arrive à se comprendre et à partager nos difficultés". 

Je ne dis pas qu'un jour on ne ressortira pas nos tracteurs pour aller manifester à Tours ou ailleurs, mais j'ai la faiblesse de penser qu'il y a encore des marges de manoeuvre dans nos approches, et que la communication envers les consommateurs est un levier essentiel". Sébastien Prouteau

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu