Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Clermont-Ferrand : L214 se mobilise contre l'élevage de poules en cage

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Une vingtaine de bénévoles sont venus tracter et faire signer une pétition pour interdire l'élevage de poules en cage. Un document que l'association L214 transmettra aux députés du département courant mars.

Une mobilisation avait lieu ce samedi place de Jaude
Une mobilisation avait lieu ce samedi place de Jaude © Radio France - Mickaël Chailloux

Clermont-Ferrand, France

Les poules en cage : on en compte aujourd'hui environ 33 millions. Selon l'association, elles produiraient 68% des œufs commercialisés. L214 s'est donc mobilisée ce samedi après-midi à Clermont-Ferrand pour faire signer sa pétition lancée le 11 décembre dernier. Sur la place de Jaude, une vingtaine de bénévoles militant pour le bien-être animal ont demandé l'interdiction de ce type d'élevage.

70 000 signatures déjà sur internet

Cette journée d'action est nationale. Isabelle Crépiat, co-référente de L214 en Auvergne, l'indique : "les poules ont des capacités cognitives, c'est aussi un animal sensible. Elle peut ressentir le plaisir et la souffrance. Il n'y a pas de différence entre les espèces" humaines et animales soutient-elle. 

Les militants se tenaient droit comme des i, une petite ferme était reconstituée  - Radio France
Les militants se tenaient droit comme des i, une petite ferme était reconstituée © Radio France - Mickaël Chailloux

La manifestation clermontoise aura des suites. L'association projette de contacter les députés auvergnats, courant mars, afin de leur transmettre les pétitions signées."Dans sa conclusion des Etats Généraux de l'Alimentation, Emmanuel Macron a émis le souhait de mettre fin à la vente d’œufs issus de poules en cage" souligne Isabelle Crépiat, qui espère que cette interdiction sera dans la future loi prévue pour le premier semestre 2018.

La pétition a déjà recueilli 70 000 signatures, via les réseaux sociaux et le hashtag #StopCages.