Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Bretagne, terre de vignes en devenir ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Depuis plusieurs années des associations ont relancé les vignes en Bretagne et désormais plusieurs projets sont en cours. Car la Bretagne bénéficie d'un climat favorable maintenant à la viticulture affirme le climatologue Hervé Quénol.

Vigne et raisins (illustration)
Vigne et raisins (illustration) © Radio France - Aurélie Lagain

Les projets sont de plus en plus nombreux ! La vigne s'enracine en Bretagne.  "Il y a un fort engouement pour la plantation de vigne ces dernières années en Bretagne", reconnaît Hervé Quénol, enseignant à l'université de Rennes 2, directeur de recherches au CNRS. "L'association pour la reconnaissance des vins bretons a recensé _90 vignobles établis ou en projet._" Il y a des projets à Groix, Belle-Île ou encore sur les bords de Rance. Et des associations qui vendangent chaque année  : "les coteaux du Braden à Quimper en sont déjà à plus de dix millésimes, il y a une qualité intéressante. Il y a un gros potentiel pour la vigne. "

Il n'y a aucune raison qu'on n'arrive pas à faire du bon vin en Bretagne, c'est un challenge !

Un étudiant brestois travaille d'ailleurs à une thèse à Brest pour établir "le potentiel des vignobles insulaires, dans le contexte du changement climatique". Car il le constate : "l'augmentation de température avec le changent climatique, c'est en moyenne 1° de température sur les 60 dernières années. Cela permet, sur tout le cycle de la vigne, d'avoir des conditions thermiques qui permettent de bonnes conditions pour la maturation du raisin et pour faire du vin. Actuellement, au niveau thermique, c'est pas mal et dans l'avenir les simulations montre que ça serait favorable."

La Bretagne comme l'Anjou

"Au niveau des conditions thermiques actuelles en Bretagne, on a ce qu'il y avait en Anjou il y a 50-60 ans. C'est intéressant, mais il n'y a pas que la température, il y a d'autres facteurs. Il y a surtout la question des précipitations ! La vigne n'aime pas les précipitations durant les mois d'été, cela entraîne des maladies. On a des conditions bien plus favorables aujourd’hui que dans le passé." Même si le mercure s'affole, pas sûr que le pluviomètre s'assèche en Bretagne. 

Pour les journées du patrimoine, les Amis de la vigne des coteaux du Braden font visiter les vignes et déguster le millésime 2019 (sur réservation).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess