Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La concertation publique de la chambre d'agriculture de l'Hérault sur les pesticides se termine bientôt

-
Par , France Bleu Hérault

Les héraultais ont jusqu'au 27 avril pour participer à la concertation publique sur l'usage des pesticides aux abords des maisons proposée sur le site internet de la chambre d'agriculture. La Confédération paysanne s'insurge contre ce qu'elle appelle "une fausse consultation" sur un enjeu majeur.

L'interdiction du glyphosate inquiète les agriculteurs
L'interdiction du glyphosate inquiète les agriculteurs © Radio France - Jean-Pierre Morel

Depuis le 23 mars et jusqu'au 27 avril 2020 à minuit, la chambre d'agriculture de l'Hérault invite les citoyens à participer à une concertation publique en ligne sur le projet de charte d’engagements des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques. 

Certes, le décret n°2019-1500 du 27 décembre 2019 prévoit déjà des zones de non traitement (ZNT) autour des habitations, mais les agriculteurs, par l’intermédiaire des syndicats représentatifs ou de la chambre d’agriculture, doivent apporter des précisions sur l'application des mesures à l’échelle départementale. La charte permet aussi de réduire éventuellement les zones de non traitement à trois mètres en cultures basses (au lieu de cinq mètres) et à cinq mètres en cultures hautes (au lieu de dix).

Sur son site internet, la chambre d'agriculture de l'Hérault précise que cette charte vise également à "favoriser le dialogue entre les habitants, les élus locaux et les agriculteurs".

Une fausse consultation  selon la Confédération paysanne

Dans un communiqué publié ce mercredi 22 avril, la Confédération paysanne de l'Hérault, qui milite pour une politique de sortie des pesticides, juge que cette consultation "bidon" ne débouchera sur rien de concret et qu'elle devrait être annulée. 

"La publicité plutôt faible autour de cette concertation en ligne n'est pas à la hauteur des enjeux. Toute la population est concernée par l'usage des pesticides, pas seulement les habitants ruraux et les agriculteurs" déplore Paul Reder viticulteur à Cournonterral et chargé du dossier pour le syndicat.

Paul Reder viticulteur à Cournonterral et membre de la Confédération Paysanne

Rappelons que la France est vice-championne d'Europe (après l'Espagne) en terme de consommation de pesticides. Leur usage est en constante augmentation : +20% en 10 ans dans le vignoble languedocien

Choix de la station

À venir dansDanssecondess