Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

La Coordination rurale s'inquiète d'un possible retour de la grippe aviaire en France

La Coordination rurale met en garde contre un retour de la grippe aviaire en France. Le virus sévit déjà dans plusieurs pays d'Europe de l'Est. Le syndicat demande aux autorités de prendre les mesures nécessaires.

La Coordination rurale demande des mesures strictes pour éviter le retour de la grippe aviaire en France
La Coordination rurale demande des mesures strictes pour éviter le retour de la grippe aviaire en France © Radio France - Emmanuel Claverie

Nouvelle-Aquitaine, France

La grippe aviaire a fait son retour en Europe de l'Est, et la Coordination rurale s'inquiète d'un possible retour en France. "Depuis plusieurs semaines, des foyers de grippe aviaire (H5N8) ont été détectés dans des élevages en Pologne, Slovaquie, Hongrie et Roumanie, mais aussi dans la faune sauvage" précise dans un communiqué le syndicat.

Des mesures plus strictes

La Coordination rurale demande en conséquence aux autorités "d'interdire rapidement les importations de volailles en provenance des pays infectés et d'attirer la vigilance des douanes sur ce risque"

Une inquiétude relayée par la Direction générale de l'alimentation qui dépend du ministère de l'Agriculture. Dans une note datée de jeudi et publiée par la Coordination rurale, la DGAL estime qu'il y a "un risque important via les mouvements et en particulier les transports de volailles vivantes de la France vers la Pologne". Dans cette même note, les autorités réclament "l'application et l'observance la plus stricte des mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection) dans les élevages et dans les transports, afin de protéger les élevages français du virus H5N8 hautement pathogène qui circule actuellement en Europe de l'Est"

Éleveur de volailles dans le Bergeracois et vice-président départemental de la Coordination rurale, Sébastien Héraud s'inquiète lui aussi de la libre circulation des camions entre la France et les pays de l'Est. "La France est exportatrice de canetons explique-t-il, et les véhicules qui partent en Roumanie ou en Bulgarie livrer les canetons reviennent sans aucun programme de nettoyage et de désinfection. C'est dramatique et irresponsable, car on sait très bien qu'en 2017, ce ne sont pas les oiseaux migrateurs qui ont été à l'origine de la propagation de la grippe aviaire, mais plutôt les organismes de transport". 

Plus que la grippe aviaire elle-même, l'éleveur dit craindre "les restrictions que vont mettre en place les administrations et les institutions. Il existe deux poids deux mesures entre ce qui est fait en France et ce qui est permis aux autres pays européens qui appliquent leur propre règlement" conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu