Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La Corrèze lance "Niv'eau", une application révolutionnaire pour les pêcheurs

samedi 14 juillet 2018 à 18:00 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

L'application "Niv'eau" vient d'être lancée en Corrèze. Disponible sur tous les smartphones, elle permet désormais aux pratiquants de connaitre les hauteurs d'eau sur les lacs qui dépendent des barrages et savoir s'ils peuvent mettre leur bateau à l'eau. Cela devrait être étendu aux rivières.

L'application "Niv'eau", lancée en Corrèze, permet de connaître les hauteurs d'eau en temps réel pour savoir si un bateau peut être mis à l'eau
L'application "Niv'eau", lancée en Corrèze, permet de connaître les hauteurs d'eau en temps réel pour savoir si un bateau peut être mis à l'eau © Radio France - Nicolas Blanzat

Brive-la-Gaillarde, France

L'application "Niv'eau" est déjà enviée. "Dommage qu'elle ne soit disponible que sur la Corrèze" commente un internaute qui l'a téléchargée. Car cette application inédite, qui vient d'être lancée en Corrèze, va changer beaucoup de choses pour les pêcheurs. Elle permet désormais aux pratiquants de connaitre les hauteurs d'eau sur les lacs corréziens qui dépendent des barrages. Tout ça pour savoir s'ils peuvent mettre leur bateau à l'eau ou pas pour aller à pêcher.

40 mises à l'eau recensées sur 9 lacs de barrages

Pour la tester, on fait sortir son smartphone à Bernard, un pêcheur croisé par hasard sur la mise à l'eau de Puy Nachet, à Marcillac la Croisille, alors qu'il est en train de remonter son bateau. "C'est celle là ?", interroge-t-il tout en la téléchargeant. L'application recense 40 mises à l'eau sur 9 lacs de barrage situés sur les rivières Dordogne (Bort-les-Orgues, Neuvic, l'Aigle, Marcillac, Chastang, Sablier, Hautefage) et Vézère (Viam et Treignac). 

"Alors ça, c'est parfait" s'enthousiasme Bernard. "Quand il y a des niveaux bas, surtout l'hiver quand l'eau est utilisée pour produire de l'électricité, on est parfois drôlement surpris quand on arrive. On ne peut pas mettre à l'eau car il n'y en a pas assez" raconte celui à qui la mésaventure est déjà arrivée plusieurs fois. "Je suis d'Objat, il y a une heure de route. Mais si vous venez de plus loin et qu'il n'y a pas d'eau quand vous arrivez, la pêche est foutue."

Code couleurs, hauteurs d'eau... et webcams

C'est justement pour éviter ces pêches foutues et les déceptions que l'application a été imaginée continue Patrick Chabrillanges, le président de la fédération de pêche en Corrèze. "Maintenant, avant de partir en pêche ou en vacances, on aura l'avantage d'avoir les côtes des barrages et des mises à l'eau. Avec un système couleurs très simple : le vert "on peut", le orange "attention" ou le rouge "on ne peut pas"." Deux webcams complètent le dispositif à Marcillac la Croisille et Viam, avec réactualisation des images toutes les vingt minutes. Fini, donc, le vieux répondeur téléphonique remis à jour le vendredi pour le week-end, et dont pas grand monde ne connaissait le numéro. 

Tout cela s'est fait en partenariat avec EDF, exploitant des barrages et financeur de l'application. "Nous connaissons en temps réels le niveau d'eau de nos lacs, car nous en avons besoin pour notre exploitation. Entre nos systèmes de gestion et l'application, nous avons fait en sorte que les deux communiquent de façon à ce que les informations puissent être mises à disposition" détaille Vincent Marmonier, directeur des barrages sur la vallée de la Dordogne pour EDF. L'électricien a dépensé 40.000€ pour développer cette application amenée à évoluer pour informer des hauteurs d'eau sur les rivières pour la pêche ou le canoë - kayak (des informations existent déjà pour la rivière Vézère). 

Niveau d'eau en temps réel sur le lac de barrage de Viam - Radio France
Niveau d'eau en temps réel sur le lac de barrage de Viam © Radio France - Nicolas Blanzat

Renforcer le tourisme pêche en Corrèze

La Corrèze renforce ainsi son attractivité en matière de tourisme pêche, un secteur sur lequel elle mise beaucoup. "Cette application va générer du bon buzz et ancrer un peu plus la Corrèze comme une destination pêche de premier rang" veut croire Nicolas Mignard, le directeur de Corrèze Tourisme. "On a des atouts indéniables : 5.000 kilomètres de rivières, 4.000 hectares de lacs de barrages. On structure la filière avec des hébergements labellisés pêche, des parcours pêche, en aménageant les mises à l'eau et l'information autour d'elles." Le marché est énorme avec 15.000 pratiquants dans le département, 1,5 million en France et 5 millions en Europe. Avec "Niv'eau", le département prend un peu d'avance mais doit vite capitaliser car l'application devrait faire école. D'autres départements sont déjà très intéressés.

Comme celui de Marcillac, le site de Viam est doté d'une webcam avec réactualisation de l'image toutes les vingt minutes - Radio France
Comme celui de Marcillac, le site de Viam est doté d'une webcam avec réactualisation de l'image toutes les vingt minutes © Radio France - Nicolas Blanzat