Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La Corse, l'autre pays du kiwi

mardi 28 août 2018 à 11:03 Par Patrick Vinciguerra et Thibault Quilichini, France Bleu RCFM

Le kiwi corse est en passe d'obtenir le label IGP (indication géographique protégée). Une reconnaissance de qualité, et de particularismes, indispensable à sa survie. Depuis quelques années en effet sa production est en perte de vitesse.

L'IGP pour les kiwis
L'IGP pour les kiwis © Maxppp -

Corse, France

Ils sont originaires de Chine, mais sont très bien implantés en Corse où ils s'adaptent parfaitement au climat. Le kiwi, fruit star des années 80 dans l'île, est aujourd'hui moins apprécié, sa filière est en net recul. D'où l'intérêt d'obtenir une IGP pour tenter de relancer sa production. Un label de qualité pour reconnaître ses particularismes : le kiwi corse moins traité, plus sucré.
Marie-Pierre Bianchini, responsable des filières agricoles et de la promotion de l'agriculture corse à l'ODARC.

Marie-Pierre Bianchini de l'ODARC

L'Indication Géographique Protégée est indispensable pour redynamiser la filière, estime Marie-Pierre Bianchini. Une filière en recul depuis 30 ans, il y a eu beaucoup d'arrachages, d'abandons de culture.... L'IGP doit permettre de lui redonner ses lettres de noblesse, poursuit-elle, comme cela a été le cas pour la clémentine ou le pomelo. 

Marie-Pierre Bianchini