Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La FDSEA envoie des lunettes aux députés du Loiret "pour qu'ils réajustent leur vision des agriculteurs"

-
Par , France Bleu Orléans

Les députés de la majorité dans le Loiret viennent de recevoir un courrier plutôt original. La FDSEA 45 a envoyé des lunettes à Caroline Janvier, Stéphanie Rist et Richard Ramos car ils souffrent d'une "vision floue voire déformée des choses" et doivent "réajuster leur vision des agriculteurs".

La FDSEA du Loiret a envoyé des lunettes aux parlementaires de la majorité du département
La FDSEA du Loiret a envoyé des lunettes aux parlementaires de la majorité du département © Radio France - Antoine Denéchère

Orléans, France

"On a voulu changer un peu de méthode d'action et adresser un clin d’œil à nos parlementaires, même si le sujet reste grave", explique Cédric Benoist. Le président de la FDSEA dans le Loiret vient d'envoyer un courrier un peu spécial aux députés de la majorité, à savoir Stéphanie Rist et Caroline Janvier (LREM) et Richard Ramos (Modem). Il leur a adressé "un dossier explicatif" et "une paire de lunettes".

Les politiques souffrent d'un "trouble brutal de la vision"

Dans un communiqué, le syndicat agricole majoritaire dans le Loiret explique qu' "un trouble brutal de la vision se manifeste généralement comme une vision floue, voire déformée des choses, un syndrome qui semble toucher certains politiques de notre département".

Ces politiques "ne voient-ils pas que les paysans loirétains souffrent d'un sentiment de déconsidération intense ? Qu'ils s'épuisent faute d'une pression sociétale incompréhensible ? Qu'ils suffoquent face à un ciblage permanent ?", interroge la FDSEA du Loiret.

Le syndicat s'est récemment mobilisé pour dénoncer l'agribashing dont les agriculteurs seraient victimes, notamment en raison de l'usage de pesticides. C'était le cas le 26 septembre dernier dans les rues d'Orléans. Les Jeunes Agriculteurs, eux, ont filtré la circulation sur cinq ponts du Loiret mardi dernier.

Je propose un rendez-vous aux parlementaires de la majorité

Les noms de ces parlementaires accusés de ne pas comprendre (et voir!) les maux dont souffrent les agriculteurs ne sont pas cités, mais Cédric Benoist confirme qu'il s'agit des députés de la majorité et précise qu'il leur a proposé "un rendez-vous afin de s'expliquer". "Il est temps que nos politiques réajustent leur vision s'ils souhaitent encore des paysans sur leur territoire !"

Dans certains départements, le dialogue entre syndicats agricoles et députés LREM s'avère plus "compliqué", voire tendu. Un député de la Creuse, lui-même agriculteur, a récemment été expulsé d'un salon de l'élevage, dans le Puy-de-Dôme.

Choix de la station

France Bleu