Agriculture – Pêche

La FDSEA Loire bloque le site Lactalis d'Andrézieux

Par Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 29 août 2016 à 17:09

En plus de la cinquantaine d'agriculteurs présents ce lundi soir, quatre tracteurs bloquent la sortie de l'usine Lactalis d'Andrézieux.
En plus de la cinquantaine d'agriculteurs présents ce lundi soir, quatre tracteurs bloquent la sortie de l'usine Lactalis d'Andrézieux. © Maxppp - Léo Tescher

Cinquante producteurs laitiers de la Loire ont passé la nuit devant l'usine Lactalis d'Andrézieux. Ils se font relayer ce matin. Leur but : faire pression sur les négociations du prix du lait.

Rendez-vous était pris à 20h, quatre tracteurs et une cinquantaine d'agriculteurs de la Loire se retrouve devant l'usine Lactalis d'Andrézieux. Le leader mondial du lait ne propose pour le moment que 271 euros la tonne de lait, la FNSEA en espère 300€. Pour peser dans la balance, le premier syndicat agricole de France a donc -chose rare- lancé un mot d'ordre national à 17h ce lundi. Il a été suivi.

Le mouvement est notamment suivi par les jeunes agriculteurs. Qui n'arrivent pas à joindre les 2 bouts :

Un jeune agriculteur travaille 80h/semaine pour un salaire de 1000€

Ce mardi matin, ceux qui ont passé la nuit devant Lactalis se feront relayer. Pas question de lâcher tant que Lactalis ne montre pas l'exemple aux autres groupes laitiers, selon Michel Joux - président de la FRSEA Auvergne Rhone Alpes.

En tant que leader mondial, Lactalis se devrait de tirer les prix vers le haut.

Les négociations sur le prix du lait reprennent ce mardi matin à la préfecture de Mayenne à Laval entre Lactalis et les éleveurs. Lactalis commercialise notamment les marques Lactel, Bridel, Président, Lanquetot et Roquefort Société.

Partager sur :