Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La fédération de pêche d'Indre-et-Loire va porter plainte après la pollution de l'Indre à Monts

-
Par , France Bleu Touraine

Deux mètres cubes d'un produit pharmaceutique ont été déversés dans l'Indre à Monts le 7 septembre par l'entreprise Recipharm. Les autorités ont été prévenues plus de dix jours après les fait et ont interdit la pêche dans le secteur. La fédération de pêche d'Indre-et-Loire va porter plainte.

Deux mètres cubes de produits pharmaceutiques ont été déversés dans l'Indre le 7 septembre.
Deux mètres cubes de produits pharmaceutiques ont été déversés dans l'Indre le 7 septembre. - Capture d'écran Google Maps

La pêche est interdite dans l'Indre sur la commune de Monts et les communes en aval. L'entreprise Recipharm a déversé deux mètres cubes d'un produit pharmaceutique dans la rivière lundi 7 septembre. Selon le laboratoire pharmaceutique, c'est le commissariat à l'énergie atomique qui a remarqué huit poissons morts et effectué un premier prélèvement cinq jours plus tard. La préfecture d'Indre-et-Loire et la direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (Dreal) n'ont été prévenues que le 18 septembre. 

La fédération de pêche d'Indre-et-Loire n'a appris que ce mardi qu'un anesthésiant, était à l'origine de cette interdiction de pêche. "Ce qui est gênant, c'est qu'on compte beaucoup sur nous quand il s'agit de travailler sur le milieu aquatique, mais dès qu'il y a des problèmes on nous ignore absolument systématiquement, même si on porte plainte, on n'a pas de résultats, donc c'est très compliqué" estime Jacky Marquet, le président de la fédération. 

Deux mètres cubes, c'est énorme !

Malgré tout, pas question de laisser passer ce cas de pollution : la fédération de pêche va porter plainte, "pour protéger les  pêcheurs et les non-pêcheurs" et "montrer que ce type de dysfonctionnement devient récurrent." D'autant que cette pollution est loin d'être anodine selon Jacky Marquet : "Deux mètres cubes c'est énorme ! Le débit de l'Indre n'est pas un gros débit et honnêtement, s'il n'y a pas plus de mortalité, c'est un coup de chance ! Il se peut que par la suite il y ait des répercussions. On est toujours très inquiets par rapport à tout ça." Selon la fédération, il y a eu une pollution similaire dans des quantités plus importantes au même endroit en 2016. 

Une enquête ouverte pour pollution 

La Dreal a diligenté une inspection lundi 21 septembre sur le site du laboratoire pharmaceutique. "Nous avons eu une mauvaise manipulation dans notre production le 7 septembre" explique le directeur général de Recipharm à Monts, Mikael Ericson. "Le médicament est passé par notre traitement de l'eau alors que c'était prévu de le mettre dans des cuves pour le transporter et le détruire. C'est ce qui n'a pas fonctionné." Il assure que l'entreprise veut déterminer exactement ce qu'il s'est passé pour éviter que cela ne se reproduise. 

Le parquet a ouvert une enquête pour pollution. De nouveaux prélèvements de l'eau de l'Indre ont été réalisés lundi, leur analyse permettra à la préfecture de décider de la levée ou non de l'arrête interdisant la pêche et la navigation dans ce secteur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess