Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La forêt de Vaucluse forme aux emplois d'avenir

vendredi 12 mai 2017 à 8:56 Par Philippe Paupert et Lauriane Delanoë, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Plus de 30% du Vaucluse est couvert de forêts. Plus de la moitié sont des forêts privées, pas forcément rentables. Cette forêt est sous-exploitée en Vaucluse. Les propriétaires publics ou privés s'impliquent dans des plans de gestion pour entretenir les forêts qui dessinent le paysage de Vaucluse.

Le centre de La Bastide des Jourdans forme aux métiers de la forêt
Le centre de La Bastide des Jourdans forme aux métiers de la forêt - CFR.PACA

La Bastide-des-Jourdans, France

Un tiers de la surface du Vaucluse est couvert de forêts. Pour conserver des pins et des cèdres sur le Ventoux et le Luberon, des châtaigniers sur le plateau d'Albion et des peupliers dans la vallée de la Durance, il faut couper ces arbres. À La Bastide-des-Jourdan, les bûcherons de Vaucluse sont de vrais amoureux des forêts qu'ils tronçonnent car "un bûcheron doit aimer passer son temps dans les bois, avec les animaux, la vie, le vent, les odeurs de la forêt".

"Un vrai bûcheron, c'est un rêveur. On coiffe les montagnes" José Gimenez, bûcheron à La Bastide-des-Jourdans

Jose Gimenez compare le bûcheron au coiffeur des montagnes

À Bedoin, la forêt s'étend sur 6.300 hectares. C'est la plus vaste forêt communale de France avec des pins noirs d'Autriche, des cèdres de l'Atlas ou des chênes replantés au XIXe siècle grâce à la première loi sur le reboisement des montagnes.

66% des forêts de Vaucluse sont des forêts privées, parfois des petites parcelles d'un demi hectare mais aussi des surfaces de plusieurs centaines d'hectares. Ces parcelles sont parfois peu rentables "avec le bois de chauffage ou le bois pour la papeterie de Tarascon, les propriétaires de forêts gagnent à peine autant qu'avec un compte épargne. Les propriétaires privés gardent leur forêts pour des raisons patrimoniales; ils entretiennent leurs forêts pour la transmettre ensuite à leurs enfants" explique Bernard Petit, technicien au centre de la propriété forestière PACA.

La forêt ce sont des emplois car le bois redevient tendance pour les maisons ou les bâtiments comme la boiserie à Mazan en pin du Ventoux, les meubles ou terrasses avec des cèdres du Luberon.

Au centre forestier de formation de La Bastide-des-Jourdans, le directeur explique que la forêt peut créer des emplois verts, même dans le secteur médical pour apaiser les tensions.

Christian Salvignol considère que la forêt de Vaucluse est sous-exploitée

"Une forêt, si on ne l'entretient pas, elle deviendra une jungle." Christian Salvignol, directeur du centre de formation de La Bastide des Jourdans

Quelque 340 personnes sont en formation à La Bastide-des-Jourdans. Adultes ou jeunes (parfois en difficulté scolaires), ils répondent à l'appel de la forêt pour gérer les parcelles qui modèlent le paysage de Vaucluse.

"J'avais une très mauvaise moyenne au collège. Je veux être sapeur forestier pour protéger la forêt de l'incendie." Nathan, 14 ans, en formation à La Bastide-des-Jourdans

Nathan 14 ans répond à l'appel de la forêt

Le centre forestier de formation de La Bastide-des-Jourdans organise une journée portes ouvertes samedi 13 mai pour découvrir les métiers de la forêt.

À Bedoin, dimanche, la journée de la forêt du mont Ventoux présente les richesses des 6.300 hectares de la plus vaste forêt communale de France.