Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La fromagerie du Pays de Montbéliard cherche repreneur pour s’agrandir… mais pas que…

Par

La fromagerie du Pied des Gouttes à Montbéliard, installée dans la ferme qui a vu naître la race montbéliarde, est à vendre. Et c'est une belle affaire. Deux fromagers sont sur les rangs. L'agglomération souhaite une solution locale. Les producteurs de lait veulent préserver la concurrence.

André Alix derrière le comptoir du magasin de la fromagerie du Pied des Gouttes à Montbéliard André Alix derrière le comptoir du magasin de la fromagerie du Pied des Gouttes à Montbéliard
André Alix derrière le comptoir du magasin de la fromagerie du Pied des Gouttes à Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Quel avenir pour la fromagerie du Pied des Gouttes à Montbéliard ? Celui qui a porté le projet et en assure la gestion aujourd’hui, André Alix, a décidé de jeter l’éponge à la fin de l’année, pour une retraite méritée, loin des tensions entre producteurs et du tracas du gestionnaire. 

Publicité
Logo France Bleu

Deux repreneurs sont sur les rangs : le bourguignon Philippe Delin, fromager en Côte d’Or et Seine et Marne et le local Thierry Lehmann qui possède une unité de fabrication à Vieux Charmont et Etupes et un magasin à Valentigney.  

Qui va l’emporter ? 

Un acteur supplémentaire, c'est une plus-value pour les producteurs

André Alix et ses associés privilégient le repreneur bourguignon qui apporte de la concurrence, alors que la solution locale avec Thierry Lehmann  installerait un opérateur incontournable qui dominerait le marché, au détriment des huit producteurs qui alimentent cette fromagerie du Pied des Gouttes. "Faire venir une entreprise dans le Pays de Montbéliard, c'est stimuler la concurrence pour que demain les éleveurs du Pays de Montbéliard, avec un acteur supplémentaire, en aient une plus-value". 

Thierry Lehmann s'engage à garantir le prix actuel payé aux producteurs. Et se dit prêt à travailler avec le bourguignon Philippe Delin.  

Arbitre de cette vente : Pays de Montbéliard Agglomération, propriétaire des murs de la fromagerie. "L'agglo privilégie l'utilisation locale de la production locale, vendue localement", explique Didier Klein, vice président de PMA en charge de développement économique. 

Lancée il y a cinq ans, dans un climat de doute, la fromagerie du Pied des Gouttes est un succès incontestable avec une douzaine de salariés pour un chiffre d’affaire de 2 millions d’€ et 1 million de litres de lait transformés. 

Des installations qui relèvent d'une fromagerie d'école 

Aujourd’hui, cette fromagerie du Pays de Montbéliard a besoin de grandir. Mais aussi et surtout d’adapter son outil de production aux standards de la production fromagère. Les installations actuelles mêlent la fabrication des fromages à pâtes molles (Mandubien, Audincourtois, Montbéliard) avec ceux à pâte pressées (Morbier, Raclette). Cette proximité favorise une bactérie qui fait apparaître des moisissures sur les fromages à pâte molle. Parfaitement inoffensives, ces moisissures sont tellement inélégantes que les clients les ramènent. 

La solution serait de créer une deuxième installation autonome pour séparer les deux fabrications. "Nos installations sont celles d'une fromagerie d'école avec une précision d'hygrométrie et d'humidité à plus ou moins 10 % ou 10°. Au lieu de plus ou moins 1% ou 1°", explique André Alix, "Et nous aurions besoin de produire des pâtes molles en plus grande quantité pour répondre à la demande nationale"

A Vieux Charmont, Thierry Lehmann affirme disposer des installations pour produire les fromages à pâtes molles. Et permettre à la fromagerie du Pied des Gouttes de se consacrer exclusivement aux pâtes pressées. Pourquoi pas en association avec le bourguignon Philippe Delin. 

Les installations "pâtes molles" sont à l'arrêt, à cause de la moisissure © Radio France - Christophe Beck

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu