Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Marine a connu une hausse de ses activités en Manche et Mer du Nord en 2020

Malgré la crise de la Covid, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a eu une activité soutenue en 2020. Les sauvetages de migrants ont notamment été multipliés par quatre par rapport à 2019

Le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux, préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord
Le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux, préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord © Radio France - Frédérick Thiébot

Lors de ses vœux à la presse ce jeudi, le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux a dressé le bilan de l'année 2020 sur sa zone de service et annoncé les priorités pour cette nouvelle année.

L'an dernier, le commandant de la zone maritime Manche et mer du Nord a été obligé de s'adapter en raison de la situation sanitaire. Cela n'a pas empêché un renforcement de l'activité de la Marine au large de notre littoral pour par exemple accompagner des bâtiments alliés originaire des pays du nord de l'Europe, plus nombreux que d'habitude. Dans la base navale de Cherbourg, les activités ont également été plus soutenues notamment autour des sous-marins. La Marine a ainsi accompagné les premiers essais à la mer du Suffren, sous-marin nucléaire de type Barracuda et plus récemment le retour du SNA Perle pour ses réparations à Naval Group.

Premiers essais à la mer du SNA Suffren, avec le soutien des moyens portuaires de la base navale de Cherbourg.
Premiers essais à la mer du SNA Suffren, avec le soutien des moyens portuaires de la base navale de Cherbourg. - Marine Nationale

Nous avons réalisé près de 900 opérations liés à des tentatives de traversées de migrants dans le détroit du Pas-de-Calais. C'est quatre fois plus qu'en 2019, souligne le préfet maritime

2020 aura été marqué par un renforcement des tentatives de traversées de migrants vers l'Angleterre. "La Marine n'a pas pour mission de lutter contre ce phénomène mais de faire du sauvetage en mer", rappelle le vice amiral d'escadre Philippe Dutrieux. Dans le détroit du Pas-de-Calais, 868 événements liés à des tentatives ou traversées de migrants par voie maritime ont été dénombrés en Manche, impliquant 9 551 migrants (en 2019, il y avait eu 203 événements pour 2294 migrants). Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 janvier, deux embarcations de migrants ont encore été récupérées en Manche. 30 personnes sauvées, dont trois enfants.

Le Brexit est un très bel accord, mais nous devons maintenant en travailler les détails
Le Brexit est un très bel accord, mais nous devons maintenant en travailler les détails © Radio France - Frédérick Thiébot

La pêche dans les îles anglo-normandes est une priorité depuis le Brexit 

Philippe Dutrieux est satisfait que 2020 se soit bien terminée avec l'accord sur le Brexit. "C'est un très bel accord, se félicite le préfet maritime, mais il faut travailler les détails et notamment les accords de pêche avec les anglo-normands. Je constate que nous n'avons pas de troubles parce que les pêcheurs ont bien compris qu'au niveau politique, la ministre de la mer s'est personnellement investie sur ce sujet là". 

Par ailleurs, cette sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne qui ne change pas les relations entre la Marine Nationale et la Royal Navy précise le préfet maritime.

Sécurisation des approches maritimes avec la participation du chasseur de mines tripartites L’Aigle
Sécurisation des approches maritimes avec la participation du chasseur de mines tripartites L’Aigle © Radio France - Marine Nationale

2021 marque les premiers chantiers d'éoliennes en mer

Le parc éolien de Fécamp au large de la Seine-Maritime a ainsi été lancé à l'automne dernier. La Marine accompagne notamment ces projets pour neutraliser des engins explosifs datant de la 2ème guerre mondiale qui pourraient être découverts sur les zones retenues. "Mais notre préoccupation est que ces parcs soient bien concertés et qui permettent de continuer à pêcher sur ces zones", insiste le préfet maritime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess