Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Brexit

La ministre chargée des affaires européennes en visite dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Nathalie Loiseau, la ministre chargée des affaires européennes était dans la Manche ce jeudi pour parler Brexit et ses conséquences à un mois de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes déguste des huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue
Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes déguste des huîtres de Saint-Vaast-la-Hougue © Radio France - katia Lautrou

Manche, France

Nathalie Loiseau, la ministre chargée des affaires européennes a d'abord visité ce jeudi matin l'entreprise ostréicole "Hélie" à Saint-Vaast-la-Hougue. Une entreprise créée dans les années 50 et qui aujourd'hui compte 34 salariés et réalise 60% de sa production à l'export (Chine, Suisse, Danemark, Ukraine, Taïwan). Il y avait aussi des représentants de la filière, des députés, sénateurs et élus locaux. Après la visite et les bonnes choses il a aussi fallu parler de celles qui fâchent et c'est là que le Brexit est entré en scène par la porte irlandaise " L'Irlande c'est 15-17 000 tonnes et comme ils passent toujours par le Royaume-uni ça nous ferait 2 frontières à passer et comme on n'est pas sûr que l'infrastructure puissent supporter un tel déchargement...Et s'il faut 2 frontières ça fait 5-6 jours peut-être à chaque frontière on ne sait pas et nos bébêtes elles peuvent souffrir" affirme Thierry Hélie de l'entreprise ostréicole de  Saint-Vaast-la-Hougue.

Nathalie Loiseau, ministre des affaires européennes visite l'entreprise ostréicole "Hélie" à Saint-Vaast-la-Hougue - Radio France
Nathalie Loiseau, ministre des affaires européennes visite l'entreprise ostréicole "Hélie" à Saint-Vaast-la-Hougue © Radio France - katia Lautrou

Le secteur prioritaire parmi tous les autres secteurs dans le Brexit c'est la pêche 

En début d'après-midi ce jeudi, la ministre chargée des affaires européennes s'est ensuite rendue à Cherbourg à bord du hauturier le "Marie Catherine". Un bateau tout neuf des "armements cherbourgeois" dirigé par Sophie et David Leroy. Des armateurs qui ont fait part de leurs inquiétudes à la ministre "On est très dépendant de ce qui va arriver, les eaux britanniques c'est 70 % de notre chiffre d'affaire. l'entreprise c'est 30 personnes si on perd 70 % c'est une catastrophe". Réponse de la ministre chargée des affaires européennes, Nathalie Loiseau "c'est clair, on en a parfaitement conscience le secteur prioritaire parmi tous les autres secteurs dans le Brexit c'est la pêche". 

Nathalie Loiseau, la ministre chargée des affaires européennes à bord du hauturier cherbourgeois "Le Marie-Catherine" - Radio France
Nathalie Loiseau, la ministre chargée des affaires européennes à bord du hauturier cherbourgeois "Le Marie-Catherine" © Radio France - katia Lautrou

La ministre qui a terminé sa visite dans la Manche par un petit tour dans une exploitation laitière à Périers 

Choix de la station

France Bleu