Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle éco : dans le Finistère, il n'a jamais vendu autant de robots de traite

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

En 2020, le Lely Center du Finistère fait sa meilleure année depuis 10 ans : il a vendu 35 robots dernière génération pour traire les vaches. Un investissement important mais qui change le quotidien de l'éleveur laitier.

Cela fait deux ans que Jean-Marc Quiniou utilise son nouveau robot.
Cela fait deux ans que Jean-Marc Quiniou utilise son nouveau robot. © Radio France - Paul Sertillanges

C'est une des innovations que l'on peut certainement voir chaque année au Space, le salon internationnal de l'élevage à Rennes (du 15 au 18 septembre) : le robot de traite. Dans le Finistère, un des plus gros vendeurs du marché est le Lely Center, dirigé par Fabien Lelièvre. Depuis qu'il a repris l'entreprise, il y a 10 ans, il n'en avait jamais autant vendu.

Les vaches se présentent d'elles-mêmes à la machine.
Les vaches se présentent d'elles-mêmes à la machine. © Radio France - Paul Sertillanges

"C'est une année exceptionnelle"

"Ce n'est pas tant qu'il y ait beaucoup plus de nouveaux éleveurs mais au fil du temps les premières machines que l'on a vendu dans les années 90, elles arrivent au bout de la route, sourit Fabien Lelièvre. On les remplace et elles s'ajoutent aux nouvelles"

Tout le temps que l'on a gagné à ne pas faire la traite, on l'a réinvesti dans le soin aux animaux."   
- Jean-Marc Quiniou, éleveur laitier à Quimper

Jean-Marc et Estelle Quiniou, éleveurs laitiers à Quimper, ne regrettent pas leur investissement de 250.000 euros. "Le vrai gain de la machine, c'est tout le soin supplémentaire que l'on donne à l'animal pour son bien-être", assure Estelle. Le robot leur permet aussi d'avoir des horaires de travail normaux, car il n'y a plus besoin de se lever à 4 heures du matin pour aller faire la traite.

La Nouvelle éco : découverte du robot de traite dans une exploitation quimpéroise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess