Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : l'irrigation des vignes pour augmenter les revenus des viticulteurs des Côtes-du-Rhône

Le nouveau président du syndicat des vignerons des Côtes-du-Rhône veut augmenter le rendement pour que les viticulteurs, plombés par le changement climatique, gagnent mieux leur vie.

Illustration
Illustration © Radio France - Cédric Frémi

Irriguer les vignes : une hérésie pour certains, une nécessité désormais pour d'autres...Les viticulteurs des Côtes-du-Rhône doivent s'adapter depuis plusieurs années au changement climatique et enregistrent des baisses de revenus. Les rendements ont chuté et les prix aussi selon le nouveau président du syndicat des vignerons des Côtes du Rhône. "On a connu une crise importante entre 2002 et 2015" explique Denis Guthmuller, "les cours étaient très bas, on a mis longtemps à en sortir, des territoires ont été abandonnés. Aujourd'hui les cours sont de nouveau en baisse à cause de la crise sanitaire".

Denis Guthmuller dans " la nouvelle éco"

Une des solutions pour remédier à cette situation : augmenter le rendement en irriguant la vigne. Le syndicat porte des projets d’irrigation collective dont un dans le sud de la Drôme avec un projet d’alimentation en eaux du Rhône sur trois vallées du secteur. L'objectif est simple : assurer une ressource en eau durable pour les viticulteurs car si certains sont déjà équipés, c'est loin d'être une généralité.  

D'autres solutions que l'arrosage pour sauver les vignes ? 

Selon Denis Guthmuller, "on a des cultures pérennes donc c'est difficile, on ne peut pas changer de cépage, de matériel végétal. Ce n'est pas comme un agriculteur qui arrêterait de faire des courgettes pour faire des tomates si les premières ne marchent pas. Des vignes en place, il faut 20 à 30 ans pour les renouveler. Il y a des recherches sur des cépages résistants à la sécheresse par exemple."

Des vins des Côtes-du-Rhône plus respectueux de l'environnement 

Le syndicat veut recenser les actions individuelles pour les mettre en commun en faisant un partage d’expérience : par exemple, concernant les couverts végétaux, laisser de l’herbe pousser de façon permanente entre les vignes, moins travailler les sols, préservent la faune du sol, et dont le protègent mieux. 

-
-

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess