Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

"La Nouvelle éco" : le SPACE, le salon de l'élevage, s'ouvre en mode virtuel

-
Par , France Bleu Armorique

Le SPACE, le 2e plus grand salon de l'élevage en Europe, devait s'ouvrir ce mardi à Rennes (Ille-et-Vilaine). En raison de la crise sanitaire, il a été supprimé mais est remplacé par une édition virtuelle. Le SPACE digitalisé va s'ouvrir alors qu'une guerre des prix repart dans l'agriculture.

Le SPACE 2019 au parc des expositions de Rennes
Le SPACE 2019 au parc des expositions de Rennes © Maxppp - Joël le Gall

Le SPACE, le salon professionnel de l'élevage, devait ouvrir ce mardi 15 septembre au parc des expositions de Rennes-aéroport (Ille-et-Vilaine). Le deuxième plus grand salon de l'élevage d'Europe a été supprimé cette année. Il était impossible d'organiser une telle manifestation internationale en pleine crise sanitaire. Malgré tout, un SPACE va se dérouler, mais il sera entièrement digitalisé. Plusieurs temps forts sont prévus comme des conférences et ce mardi la remise des prix de l'innovation, "Innov Space 2020". André Sergent , président de la chambre régionale d'agriculture de Bretagne répond aux questions de France Bleu.

-Pourquoi était-il important de maintenir un événement pour les éleveurs ?

André Sergent : Beaucoup d'agriculteurs, d'éleveurs et entreprises attendent chaque année ce salon. Même si le SPACE traditionnel ne peut pas avoir lieu , il était important de maintenir un lieu d'échanges. C'est pour cela qu'on a décidé d'organiser cette édition entièrement digitalisée. 

-Justement quel était l'état de santé de l'agriculture bretonne dans ce contexte ?

André Sergent : Pendant la période de confinement, tous les marchés ont été bouleversés; les circuits commerciaux pour certains se sont arrêtés comme la restauration et d'autres se sont confortés. Pendant cette période, les marchés locaux ont eu le vent en poupe et le marché français a été mis en avant. Maintenant, c'est différent. Aujourd'hui on est en train de revivre ce qu'on a vécu avant les "Etats Généraux de l'Alimentation" c'est à dire qu'on retrouve la guerre des prix sur l'alimentation. Je crains qu'avec la situation économique difficile de notre pays que ce soit encore pire qu'avant. On voit bien qu'on a toujours du mal de valoriser nos productions agricoles que ce soit dans la volaille, le porc ou le lait.

POUR INFOS : le site du SPACE 2020

Choix de la station

À venir dansDanssecondess