Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle éco : le succès des drives fermiers et marchés de pays se confirme en Limousin

-
Par , France Bleu Limousin

La SAS EAT Lim a le vent en poupe et la crise sanitaire l'a même plutôt renforcée en 2020. Les drives fermiers, les marchés de producteurs de pays, les ventes à la ferme ont progressé globalement grâce à l'engouement pour les circuits courts et les produits de qualité.

Les drives fermiers cartonnent en Corrèze comme en Haute-Vienne
Les drives fermiers cartonnent en Corrèze comme en Haute-Vienne © Radio France - Philippe Graziani

La SAS EAT Lim a été créée en 2014 par les chambres d'agriculture des trois départements limousins plus celle de la Dordogne pour porter les drives fermiers, les marchés de producteurs de pays dans nos départements et dans les grandes villes comme à Paris ou encore le réseau Bienvenue à la ferme. Le succès de ces différentes offres va grandissant depuis ces dernières années mais l'année 2020 a été "une année charnière" explique Nicolas Jaubert, le directeur d'EAT Lim.

Une stabilisation vers le haut". Nicolas jaubert

Le succès est très net en ce qui concerne les drives fermiers. Même si ceux-ci ont connu un recul entre les deux confinements. "On a eu un ratio de 1 client à 7 lors du premier confinement. On est redescendu ensuite à 1 pour 3 en juin, juillet, août. Et puis il y a eu le deuxième confinement au mois d'octobre où il y a eu un regain d'activité à nouveau. Mais il y a une stabilisation vers le haut quoi !" précise Nicolas Jaubert. Même succès grandissant lors des marchés de producteurs de pays, en particulier à Paris. Les marchés alimentaires en général ont d'ailleurs bénéficié d'un vrai retour de la clientèle cette année. Autre retour en force : l'achat directement à la ferme. "Ça s'est vu pendant les fêtes notamment sur les volailles et les volailles grasses. Il y a eu de plus en plus de commandes et de livraisons faites à la ferme".

Plus de professionnalisation

Ce succès grandissant ne demande évidemment qu'à se confirmer en 2021. De nouveaux points de retraits de drives fermiers devraient voir le jour notamment pour rééquilibrer leur implantation en Corrèze où ils sont un peu plus manquants dans certains secteurs, notamment de Haute-Corrèze. Eat Lim veut également accentuer la professionnalisation de ses outils. "Qu'on soit aussi connus comme des opérateurs qualifiés pour mettre en œuvre des opérations de type marché, des rayons de produits fermiers aussi auprès des collectivités". Eat LIm souhaite ainsi se positionner comme un acteur majeur dans l'élaboration des circuits courts.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess