Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Agriculture – Pêche

La pluie et les orages perturbent la récolte du fourrage en Haute-Vienne

jeudi 7 juin 2018 à 13:02 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

La pluie et les orages à répétition empêchent les éleveurs haut-viennois de récolter le fourrage. C'est pourtant la saison de l'enrubannage avant celle du foin, or la récolte prend énormément de retard et pendant ce temps l'herbe perd ses qualités nutritives. De quoi agacer les agriculteurs.

La pluie et les orages empêchent de mener la récolte de fourrage en Haute-Vienne
La pluie et les orages empêchent de mener la récolte de fourrage en Haute-Vienne © Radio France - Jérôme Edant

L'humidité, la pluie et les orages qui s'enchaînent ne font pas les affaires des éleveurs haut-viennois. Ces dernières années, la sécheresse avait beaucoup réduit le volume de fourrage, mais cette fois c'est la quantité d'eau qui empêche de mener la récolte.

A peine deux fenêtres météo depuis le mois d'avril

Quand elle regarde un calendrier, Claire Brajot, technicienne à la chambre d'agriculture de la Haute-Vienne, fait vite le compte. "On n'a eu que deux fenêtres météo depuis le début du printemps : c'était mi-avril et puis début mi-mai". A part ça, les éleveurs n'ont pas eu le temps de récolter le fourrage alors que c'est la pleine période de l'enrubannage, cette technique qui permet de produire un aliment très riche par la fermentation en bottes plastifiées.

On ne peut pas faire la récolte en temps voulu"- Thierry Arnaud, éleveur à Saint Paul

Thierry Arnaud, éleveur de 60 vache-mères à Saint Paul, en témoigne :  "On ne peut pas faire la récolte en temps voulu, j'en suis à peine à _la moitié de mes surfaces_, alors que l'année dernière tout était fini au 28 mai".

Le problème, c'est que "plus on attend, plus l'herbe perd de la qualité et du coup les fourrages seront moins riches" explique Claire Brajot à la chambre d'agriculture. La conséquence pour les éleveurs, c'est qu'il "faudra compenser par des apports de concentrés" ajoute Thierry Arnaud, "ce n'est pas catastrophique mais c'est toujours des petits plus, ou des petits moins, ça dépend comment on le voit..."

Plus de dépenses, et donc moins de revenus pour les éleveurs. Ils n'ont pas besoin de ça.