Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La plus belle des Charolaises vient de l'Indre

lundi 5 mars 2018 à 22:00 Par Maureen Suignard, France Bleu Berry

C'est la plus haute distinction pour une bête: le 1er prix du Concours Général Agricole du Salon de l'Agriculture à Paris. Une très grande fierté pour Jean-Luc Huguet, éleveur du domaine des Camus, à côté de Bouesse dans la Brenne. Rencontre avec la plus belle des Charolaises.

Jean-Luc Huget et Historia ont remporté le Concours Général Agricole catégorie Charolaise
Jean-Luc Huget et Historia ont remporté le Concours Général Agricole catégorie Charolaise © Radio France - Maureen Suignard

Bouesse, France

Direction le domaine des Camus, juste à côté de Bouesse en pleine Brenne. C'est là que l'on retrouve Jean-Luc Huguet, le plus heureux, le plus fier des éleveurs de Charolaises. La semaine dernière il a remporté le premier prix du Concours Agricole. Quelques jours après, il est encore sur son petit nuage: " j'ai reçu des sms de toute la France. Tous mes amis avec qui je travaille lors des concours, tous les gens à qui nous vendons des taureaux nous écrirent. Cela fait plaisir car ce sont des gens qui me connaissent et connaissent mon travail. " 

Historia, c'est le nom de cette Charolaise d'exception, est vraiment son bébé. Dès le début, l'éleveur a vu le potentiel de sa bête et elle est, selon lui, tout simplement magnifique. " Elle a un style de race incroyable! Elle est tellement belle de partout que je savais qu'elle allait pouvoir gagner" raconte Jean-Luc Huguet.

Historia, la plus belle des Charolaises au micro de France Bleu Berry - Radio France
Historia, la plus belle des Charolaises au micro de France Bleu Berry © Radio France - Maureen Suignard

A 6 ans, Historia, fait tout de même 1186 kg. Toute sa vie, la bête a été choyée comme une reine et elle est désormais "au top de sa race" comme dit Jean-Luc Huguet.  C'est aussi ce qu'a pensé le jury du Salon de l'Agriculture après avoir examiné très attentivement la longueur de son bassin, sa largeur, la profondeur de sa poitrine, ses beaux jarrets, et l'arrondi de sa culotte. Mais attention Historia n'a pas gagné ce concours seule. Cette victoire, elle la doit aussi à son petit veau "Or Blanc". En effet, pour ce concours la vache doit se présenter avec son petit, né obligatoirement sans césarienne et cela a donné des sueurs froides à Jean-Luc Huguet.

"C'est un travail monstre. À la fin je me levais toutes les nuits. J'avais peur qu'il y ait un accident, qu'elle se couche sur le veau, n'importe quoi !Tout peut se passer, nous travaillons avec du vivant et tout peut s'écrouler d'un coup."

Autre détail qui a tout de même son importance. Le poil d'Historia est parfaitement soigné. Avant le concours elle a été lavée, puis brossée avec des cosmétiques pendant des heures et on voit encore le résultat. Un poil soyeux sur lequel Jean-Luc dépose un beau bandeau bleu, blanc, rouge qui symbolise sa victoire.

Après le tumulte et la foule du Salon de l'Agriculture, l'heure est au retour au calme à Bouesse. Mais l'éleveur a déjà un objectif, celui de gagner le rappel du championnat l'année prochaine.

A 6 ans, Historia pèse 1186 kilos  - Radio France
A 6 ans, Historia pèse 1186 kilos © Radio France - Maureen Suignard

Un très bon salon pour le Centre-Val de Loire

Près de 672.570 visiteurs auront arpenté les allées de la plus grande ferme de France pendant les 9 jours qu'aura duré le salon. C'est 50.000 visiteurs de plus qu'en 2017. Cette 55e édition est une réussite pour la région selon Caroline Pierard, de la chambre d'agriculture du Centre-Val de Loire. " C'était une très belle édition du salon de l'agriculture 2018.  Nous avons eu beaucoup de visiteurs sur l'espace régional. Les exposants étaient très contents. Beaucoup ont fait de très beaux chiffres et certains ont vendu en deux jours ce qu'ils avaient vendu l'année dernière en 9 jours de salon ! C'est vraiment une très belle année pour eux."

Le salon c'est aussi la finale du Concours Général Agricole. Le Centre-Val de Loire n'est pas reparti bredouille, par exemple, les vins de la région ont décroché 136 médailles, 46 en or, 53 en argent, et 37 en bronze.