Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La présence du loup confirmée dans le Clunisois, le « plan loup » déclenché

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les experts de l’office français de la biodiversité (OFB) ont analysé six clichés photographiques pris dans la nuit de vendredi à samedi par les appareils qu’ils avaient posés sur la commune de Flagy. Les photos confirment la présence du loup dans ce secteur. Le "plan loup" est déclenché

 Le loup photographié à Flagy dans le Clunisois. Le plan loup est déclenché en Saône-et-Loire
Le loup photographié à Flagy dans le Clunisois. Le plan loup est déclenché en Saône-et-Loire - OFB BFC

Le préfet de Saône-et-Loire a réuni ce lundi 17 mai les élus du département, du Clunisois concernés par les attaques de troupeaux, aux côtés de la profession agricole, de l’OFB et des services mobilisés sur le dossier des attaques. Il s’entretenait également en fin de journée avec les parlementaires de Saône-et-Loire. Sur la base de ces analyses, le préfet confirme l’application immédiate du plan national d’action sur le loup et les activités d’élevage (plan Loup) dont il rappelle les trois volets : la protection des troupeaux, l’indemnisation des dégâts et le protocole d’intervention sur le loup.

S’agissant du volet indemnisation, le préfet a décidé que les neuf attaques constatées sur les communes de La Vineuse-sur-Frégande et Flagy sont requalifiées “loup non écarté” ce qui va permettre l’indemnisation des éleveurs. Il en est de même de l’attaque survenue à Cortevaix

S’agissant des volets protection des troupeaux et interventions sur le loup, le préfet a rappelé l’enjeu de la protection des troupeaux et souligné qu’elle constitue un préalable obligatoire à la délivrance des autorisations de procéder à des tirs de défense. Le préfet de Saône-et-Loire souhaite assurer la profession des éleveurs, qui s’est mobilisée. Près de 80 d'entre eux ont manifesté devant la préfecture à Mâcon en déposant une dizaine de cadavres de brebis. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess