Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDÉO - La production d'olives victime de la sécheresse dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Avec la sécheresse, les producteurs d'olives sont confrontés à un effondrement de la récolte cette année dans l'Hérault. Les arbres n'ont pas donné de fruits, ou alors des olives de très petit calibre.

Dans ce verger à Saint-Jean-de-la-Blaquière, la moitié des arbres ne donneront aucune olive
Dans ce verger à Saint-Jean-de-la-Blaquière, la moitié des arbres ne donneront aucune olive © Radio France - Marie Ciavatti

Hérault, France

"Regardez ces oliviers, ils sont magnifiques. Mais il n'y a pas un seul fruit dessus !" Jean-Luc Dedieu, président du syndicat des oléiculteurs de l’Hérault, fait partout le même constat : une récolte sinistrée sous l'effet conjugué de la sécheresse et de la chaleur. "La perte de production est estimée à 70%" pour les olives de table, la Lucque notamment. 

Dans cet immense verger de 700 oliviers à Saint-Jean-de-la-Blaquière, le propriétaire Robert Zyla a marqué certains arbres d'un point rose pour les repérer : "Plus de la moitié n'ont pas produit. Aucun fruit ! J'ai marqué les arbres où il y a des fruits et sur ces arbres il manque la moitié de la production, ça fait très mal". Il ramassera sa maigre récolte la semaine puis continuera l'irrigation dans l'espoir de préparer au mieux la production pour 2020. 

Petite récolte et petit calibre

À Pignan, le responsable de la coopérative Thomas Fajardot-Etienne, confirme : "Les températures qui sont allées au delà de 40 degrés ont fait beaucoup de mal, surtout aux arbres qui n'ont pas été arrosés. La canicule a contraint les oliviers à se débarrasser de leurs fruits pour survivre". Résultat : le moulin a rentré ces derniers jours entre 300 et 400 kilos d'olives de table contre une tonne l'année dernière. Et lorsqu'il y a des fruits, leur calibre est tout petit. 

Heureusement pour la plupart des producteurs, ce n'est qu'une activité complémentaire. Seuls cinq moulins dans l'Hérault ne vivent que de la production de l'olive. 

Dans un verger sinistré à Saint-Jean-de-la-Blaquière

"Les arbres se sont délestés de leurs fruits pour survivre au manque d'eau". Thomas Fajardot-Etienne, responsable du moulin de Pignan

"La production d'olives à huile ne compensera pas les pertes". Jean-Luc Dedieu, président du syndicat des oléiculteurs de l'Hérault

Les olives qui ont résisté ont un calibre anormalement petit du fait là aussi de la sécheresse - Radio France
Les olives qui ont résisté ont un calibre anormalement petit du fait là aussi de la sécheresse © Radio France - Marie Ciavatti
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu