Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La production de myrtilles se développe en Limousin

samedi 21 avril 2018 à 15:27 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin

Vous allez en voir de plus en plus sur vos marchés. La production et la consommation de myrtilles augmentent dans le monde et désormais en France également. Une opportunité pour l'agriculture. 13 projets sont en cours de développement en Limousin.

Une partie des quelques 13 000 pieds de myrtilliers que Sophie Ponson et Martin Bouvier vont planter à Juillac
Une partie des quelques 13 000 pieds de myrtilliers que Sophie Ponson et Martin Bouvier vont planter à Juillac © Radio France - Philippe Graziani

Juillac, Corrèze, Creuse, Haute-Vienne

La myrtille est très prisée notamment pour son goût très sucré et sa facilité de préparation. Elle est de plus en plus utilisée en restauration rapide à emporter. Et elle a de nombreux bienfaits pour la santé car elle contient beaucoup d'antioxydants. Et son prix, environ 10 euros le kilo, est plutôt rémunérateur. Une bonne chose pour le Limousin qui compte déjà une soixantaine de producteurs. Et qui va bientôt en compter plus encore. 13 nouveaux agriculteurs sont en train ou vont se lancer dans la production. Et d'autres pourraient suivre selon Jean-Robert Loge, l'animateur du GIEE, le Groupement d'Intérêt Économique et Environnemental de la myrtille en limousin. Car la région est très bien adaptée à la culture de ce fruit. "Il avait été mis en place des vergers expérimentaux dans les années 80".

On est dans un créneau idéal" Sophie Ponson

La Haute-Corrèze concentre historiquement une bonne partie des producteurs mais la zone de production tend à s'étendre vraiment à toute la région précise Jean-Robert Loge. On en trouve de plus en plus en Basse et Moyenne Corrèze, en Creuse et même en Haute-Vienne désormais, notamment autour de Limoges. Parmi les 13 projets de création de vergers, il y a celui de Sophie Ponson et Martin Bouvier à Juillac en Corrèze. Le couple s'est associé à Gérard Boissiéras, déjà producteur de framboises et groseilles, et va planter trois hectares de myrtilliers en deux ans. Un fruit qu'ils connaissent bien car ils ont travaillé auparavant en Espagne, gros producteur de myrtilles. Et le Limousin est justement bien placé par rapport aux producteurs espagnols. "Ils sont limités pour produire l'été explique Sophie. Donc à partir du 15 juin leur production diminue. Et donc nous on est dans un créneaux idéal pour arriver après cette grosse offre". Ils espèrent faire leur première récolte dès 2020