Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La production de rosé est désormais décomplexée dans le Bordelais

dimanche 30 juillet 2017 à 4:00 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

En 15 ans, les ventes de vins rosés en France ont été multiplié par 3 pour atteindre 25% des vins consommés en France. Et le Bordeaux rosé gagne des parts de marché. Un débouché en expansion et une production décomplexée.

Des bouteilles de rosé avant étiquetage
Des bouteilles de rosé avant étiquetage © Maxppp -

Vous l'avez peut-être vu ou entendu à la radio ou à la télé, le "Bordeaux Rosé" fait sa publicité cet été (et comme depuis 7 ans) pour tenter de grappiller des parts de marché au Rosé de Provence.

19% des ventes de rosé viennent de Bordeaux

Autour du barbecue des vacances, le réflexe des Français, c'est d'abord d'acheter un rosé de Provence. Les Provence représentent 40% des ventes de rosés de l'hexagone. C'est moitié moins pour le Bordeaux rosé : 19% et 12% pour les rosés de Loire. Le chiffre progresse, mais il y a encore du travail pour faire entendre aux amateurs de vins, que Bordeaux ne se résume pas à des bouteilles de rouge (même si ça reste l'écrasante réalité, à 90%). D'où cette campagne de publicité relancée, entêtante, saoulante, reconnaît le Conseil Interprofessionnel des Vins sur l'air d'une chanson reprise de Claude François.

Exportations vers l'Europe et les Etats-Unis

26 millions de bouteilles sont produites dans le Bordelais chaque année. Une production décomplexée désormais expliquent ses partisans. Même les grands crus s'y mettent.

Hervé Grandeau président de la fédération des Grands Vins de Bordeaux

Les débouchés sont principalement en France, et de plus en plus en Allemagne, Belgique, Royaume-Uni et aux Etats-Unis également où les Provence, encore eux, ont ouvert la voie au Bordeaux rosé.