Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La question de la présence du loup fait débat en Haute-Loire

samedi 26 novembre 2016 à 17:50 Par Yves Renaud, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire

Les éleveurs altiligériens sont inquiets de voir le loup progresser en Haute-Loire. Depuis 2014, le département a déjà été victime de quatre attaques du prédateur sur des troupeaux ovins.

Le loup n'est pas bienvenu en haute loire
Le loup n'est pas bienvenu en haute loire © Radio France - yves renaud

Le Puy-en-Velay, France

Tous les observateurs prédisent une implantation durable du loup sur le Massif Central. Pour se rassurer ou peut-être s’inquiéter un peu plus, la FDSEA et la Chambre d’agriculture ont invité hier soir, Bruno Lecomte, un éleveur vosgien qui s'est lancé dans une enquête au long cours sur l'arrivée du loup et ses conséquences en France. Il dénonce également les lobbys de défense du loup.

Tours et détours sur les enjeux du loup en France

Loup de nuit en Ardèche  - Aucun(e)
Loup de nuit en Ardèche - @préfecture de l'ardèche

Il y aurait aujourd'hui entre 400 et 600 loups en France

Ils ont tué l'an dernier pas loin de 9000 têtes de bétail le tout pour un cout estimé à plus de 21 millions d'euros. Les éleveurs étaient nombreux dans la salle, de plus en plus inquiets de voir le prédateur se répandre sur le territoire et dans le même temps trouver en face d'eux une administration qui ne comprend pas leur problèmes. Laurent Duplomb, le président de la Chambre d’agriculture de Haute-Loire souligne les paradoxes de cette situation du loup dans notre pays :

Laurent Duplomb président de la chambre d'agriculture 43

"Le loup, quand il a appris à tuer des animaux d'élevage plus vulnérables, quel intérêt aurait il à s'attaquer à des animaux sauvages plus difficile à attraper."

Laurent Duplomb, président de la chambre d'agriculture

Les éleveurs présents hier soir veulent se prémunir contre l’arrivée du loup en Haute-Loire et être prêts quand il sera là comme c’est déjà le cas en Ardèche ou en Lozère. Claude Font, le président de la fédération départementale ovine :

Claude Font le président de la fédération départementale ovine

On ne peut pas vivre avec le loup et faire une activité d'élevage avec la loup, il faut absolument se protéger

Claude Font, président de la fédération ovine de Haute-Loire

Le dernier prélèvement légal de loup remonte au weekend dernier , une louve, d’une vingtaine de kilos, a été tuée en Savoie à Valmeinier et un jeune mâle a été lui abattu samedi soir à Saint-Colomban-les-Villards, toujours en Savoie. Trente-deux loups ont été tués en France sur les 36 autorisés au titre de la campagne d'abattage 2016-2017.

Si vous souhaitez en savoir plus voici les liens pour les 3 films réalisés par Bruno Lecomte cet éleveur vosgien

Retour naturel ou réintroduction du loup à vous de juger ?

épisode 1:

https://www.youtube.com/watch?v=1ZQodxmie4Y

épisode2:

https://www.youtube.com/watch?v=FBy5lLS8R5g

épisode 3:

https://www.youtube.com/watch?v=65DVgyz0RkU