Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La race Limousine débarque en force au salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine

-
Par , France Bleu Limousin

Des centaines d'animaux passent 10 jours au parc des expositions de Bordeaux pour le salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, qui s'ouvre ce samedi. La race Limousine représente le plus gros contingent de bovins pour ce rendez-vous aussi important que son grand-frère parisien.

Chez les bovins, la race Limousine sera une nouvelle fois la plus représentée au salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine.
Chez les bovins, la race Limousine sera une nouvelle fois la plus représentée au salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine. © Radio France - Nathalie Col

Nouvelle-Aquitaine, France

Veaux, vaches, cochons et moutons ont rendez-vous à Bordeaux à partir de ce samedi 1er juin pour le salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine. Cette année marque aussi le grand retour des volailles d'ornement, interdites de salon ces trois dernières années pour cause de grippe aviaire. Pour les vaches, le plus gros contingent viendra comme d'habitude de la race bovine Limousine, avec une centaine de bêtes présentes. 11 de ces Limousines seront vendues aux enchères et les autres participent, dès l'ouverture, au concours de reproducteurs de la race.  

Un rendez-vous essentiel pour les éleveurs

Pour Jean-Marc Alibert, président de France Limousin sélection, ce salon régional de l'agriculture se situe "à mi-chemin entre le salon très professionnel qu'est le sommet de l'élevage de Cournon-d'Auvergne et le salon de l'agriculture de Paris, qui est très orienté grand public." A Bordeaux, les agriculteurs trouveraient donc le meilleur des deux : des contacts entre professionnels du monde entier et opération séduction auprès du grand public. 

Un "Erasmus de l'agriculture" en projet

C'est aussi l'occasion de mettre en valeur certaines nouveautés, comme une sorte d'Erasmus de l'agriculture qui est en train de se mettre en place. Un projet d'échange entre la Nouvelle-Aquitaine, la Belgique et l'Espagne a ainsi été lancé à titre expérimental avec 15 jeunes. "Ce groupe d'élèves composé de Belges, d'Espagnols et de François, a fait une session de formation commune en Espagne" précise Dominique Graciet, président de la chambre régionale d’agriculture de Nouvelle Aquitaine et président du salon régional de l'agriculture. Il ambitionne aussi d'aller plus loin, en mettant en place "des programmes pédagogiques avant le bac pour les jeunes des trois pays qui se destinent au métier d'agriculteur." La demande des espagnols serait très forte et du côté de la Nouvelle-Aquitaine le projet est vivement soutenu aussi, avec l'espoir de décrocher des financements de l'Union Européenne, via le programme Erasmus