Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La récolte 2018 des noix AOP Périgord va faire oublier celle de 2017

-
Par , France Bleu Limousin

La récolte des noix AOP du Périgord va bientôt commencer en Corrèze. L'an dernier le gel avait détruit la majeure partie de la production. Les producteurs s'attendent cette année au contraire à une très bonne récolte.

Philippe Leymat surveille ses noyers de près. Même ses jeunes arbres, ici de la variété Fernor, sont bien remplis de fruits
Philippe Leymat surveille ses noyers de près. Même ses jeunes arbres, ici de la variété Fernor, sont bien remplis de fruits © Radio France - Philippe Graziani

Corrèze, France

Les producteurs corréziens ont déjà commencé à ramasser des noix, les fraîches. La saison se termine même déjà avec un bilan très bon pour le fruit, mais moins pour les ventes. "Il a fait très chaud et la noix est un fruit d'automne, explique Philippe Leymat, producteur à Branceilles au GAEC des Gariottes. Les chaleurs nous ont pénalisés". Rien de très grave, la noix fraîche reste un marché de niche et les producteurs misent bien plus sur les variétés à sécher. Et là les espoirs sont très grands cette année.

L'alternance

"C'était inespéré d'avoir un rattrapage comme ça" dit Philippe Leymat, rappelant que l'an dernier sur les 40 hectares de son exploitation, la récolte n'avait été que de 8 tonnes au lieu de 80 normalement. "Je pense qu'ont a eu ce qu'on appelle l'alternance. Comme les arbres n'ont pas eu de fruits l'an dernier ils ont bien refait leur système racinaire et cette année il y a une bonne mise à fruit". 

Il faut encore de la pluie

Reste juste à attendre la chute des noix pour entamer la récolte. Il faudrait donc un peu de pluie. "On n'est pas tout à fait à maturité explique Alain Pouquet, le président du Syndicat AOP Noix du Périgord. Avec de l'eau, le brou devrait commencer à s'ouvrir et à partir de là nous pourrions démarrer la récolte." Traditionnellement le ramassage des noix à sécher commence vers le 5 octobre en Corrèze. Sur l'ensemble de la zone de l'appellation, Corrèze, Lot et Dordogne, 4500 tonnes de noix sont récoltées les meilleures années. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu