Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La récolte des noix sera belle en Dordogne en 2018, bien meilleure que celle de l'année dernière

dimanche 30 septembre 2018 à 17:07 Par Harry Sagot, France Bleu Périgord

La récolte commence cette semaine, et les noyers sont bien chargés : la Dordogne devrait produire 10 000 tonnes de noix cette année, en appellation protégée ou pas. C'est beaucoup mieux qu'en 2017.

Les noix sont bien remplies
Les noix sont bien remplies © Radio France - Harry Sagot

Dordogne

La récolte des noix commence cette semaine en Périgord, avec une quinzaine de jours de retard. Le temps ensoleillé et sec de septembre a retardé la récolte mais les producteurs ont le sourire : les cerneaux sont remplis et la qualité est au rendez-vous.

Selon Alain Pouquet, le président de l'AOP "noix du Périgord", près de 2 000 tonnes ont été perdues à cause a mini-tempête du 4 juillet, mais la production départementale devrait atteindre les 10 000 tonnes. C'est beaucoup mieux qu'en 2017, quand la production avait chuté à 6 mille tonnes à cause du gel du printemps.

C'est une belle récolte, les cerneaux sont bien remplis et la production sera belle" Alain Pouquet, président de l'AOP "noix du Périgord"

Le président de l'AOP Alain Pouquet est confiant dans cette récolte  - Radio France
Le président de l'AOP Alain Pouquet est confiant dans cette récolte © Radio France - Harry Sagot

Le prix d'achat au producteur est encore inconnu, et ce n'est pas bon signe : les cours ne devraient pas atteindre les 3 euros du kilo de l'an dernier. La production sous AOP "noix du Périgord" devrait rapporter environ 5 centimes supplémentaires au kilo.

Les producteurs espèrent obtenir rapidement l’appellation d'origine pour l'huile de noix du Périgord ; l'institut des appellations d'origine a validé cette année la totalité du dossier.