Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

La récolte de miel en Savoie est "une catastrophe" pour les apiculteurs

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

2019 est une année noire pour les apiculteurs en Savoie. La récolte est extrêmement faible cette année. Cela s'explique par la sécheresse et les deux épisodes caniculaires, ainsi qu'un mois de mai froid et pluvieux.

Un printemps en dents de scie, et deux périodes de canicule cet été. Résultat : la récolte de miel en Savoie est maigre.
Un printemps en dents de scie, et deux périodes de canicule cet été. Résultat : la récolte de miel en Savoie est maigre. © Radio France - Olivia Chandioux

Saint-Georges-d'Hurtières, France

En Savoie, sur les hauteurs d'Aiguebelle, à Saint-Georges-d'Hurtières,  Marlise et Daniel inspectent leurs ruches. Sur les huit ruches qu'ils partagent avec des amis, seulement trois donnent du miel cette année. "C'est une récolte très mauvaise, nous avons récolté 35 kilos contre plus de 65 l'année dernière", explique Marlise. En cause, un mois de mai froid, qui a empêché les abeilles de sortir à la recherche de pollen ainsi que deux périodes de canicule cet été.

Entre trois et six kilos de miel par ruche dans certains secteurs

En Savoie, seuls quelques secteurs comme le Beaufortain sont épargnés mais pour la plupart des apiculteurs amateurs et professionnels, le constat est le même : l'année 2019 n'est pas une bonne année. Comme les réserves sont faibles, les abeilles ont descendu le miel dans le corps de la ruche. C'est une catastrophe parce que la majorité des ruches a donné péniblement entre trois et six kilos de miel. Les corps de ruches sont complètement vides de nourriture et c'est l'après-miellée qui est le plus à craindre. On voit vraiment que c'est une période de disette pour nos abeilles", indique Fred Féaz , président du Groupement de défense sanitaire des abeilles en Savoie. 

On a pensé à perdre la quasi totalité de la colonie", Daniel apiculteur familial

Une abeille vit en moyenne 45 jours. - Radio France
Une abeille vit en moyenne 45 jours. © Radio France - Olivia Chandioux

Pour Daniel, c'est tout simplement la conséquence de la mauvaise météo du printemps : "Ce qui ne réussit pas aux abeilles, ce sont tout simplement des périodes de pluies incessantes. Les abeilles ne peuvent pas sortir et le nectar ne monte pas parce qu'il fait trop froid et les abeilles attaquent leurs récoltes. On a pensé à un moment donné perdre la quasi totalité de la colonie."

Pour sauver ses abeilles, le couple est obligé de tirer un trait sur les espoirs d'une bonne récolte, et va devoir les nourrir avec du sirop. Mais l'essentiel pour Marlise, c'est qu'elles aillent bien : "Je suis quand même satisfaite parce que malgré le manque de miel, mes abeilles vont bien, elles sont encore nombreuses et puis on retrouvera la récolte l'année prochaine !"

Reportage dans les ruches de Marlise et Daniel

Les secteurs les plus touchés en Savoie par cette mauvaise récolte sont la Maurienne, la basse-Tarentaise, vers Albertville et le bassin de Chambéry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu