Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La récolte des abricots a commencé

-
Par , France Bleu Roussillon

C'est le rush pour les producteurs d'abricots. On est en pleine saison, les fruits sont mûrs et les stocks importants. C'est donc le moment ou jamais d'aller en acheter ! Le quotidien des producteurs n'est pas de tout repos en ce moment, il faut cueillir tous les abricots.

Les saisonniers ne chôment pas
Les saisonniers ne chôment pas © Radio France - Colline Rigaut

Salses-le-Château, France

La récolte des abricots a commencé il y a une quinzaine de jours dans les Pyrénées-Orientales. Laurent De Battisti est producteur à Salses-le-Château, en tout, il a 13 hectares d'abricotiers. Ses journées sont bien chargées puisqu'il commence la cueillette à 6h30 : "on essaye de cueillir que le matin, mais parfois, on ne peut pas, quand les fruits sont mûrs, on ne peut pas les laisser sur l'arbre. En ce moment, on travaille toute la journée". 

"Il faut de l'organisation si on veut garder le rythme".

Treize saisonniers font des aller-retours entre les arbres et les caisses d'abricots, en haut de son échelle Tintin ne s'arrête pas, cela fait douze ans qu'il cueille ici : "en ce moment il y a du boulot, même s'il fait chaud, j'ai le coup d’œil pour cueillir les bons fruits". Derrière un autre abricotier, André vient de vider son sac: "je ne sais pas combien d'aller-retour j'ai fait, c'est comme à l'usine, on ne compte pas". 

Les mains dans les caisses d'abricots, Delphine n'a pas le temps de s'arrêter : "mon rôle c'est de trier, j'enlève ceux qui sont tachés pour que quand ça arrive en coopérative ça soit propre et que ça fasse de belles caisses. Les saisonniers arrivent parfois à deux ou à trois en même temps, alors là c'est panique à bord, mais ça va on gère". Dans ces moments là, l'organisation est primordiale pour tenir le rythme : "il faut que tout soit à proximité, les caisses, les palettes pour que lorsqu'ils déchargent les sacs, ils n'attendent pas et repartent aussitôt à l'arbre". 

Il y a moins d'abricots cette année que l'an passé

Certains vergers cette année ont peu produit. Laurent De Battisti précise : "l'abricot a besoin de froid pour fleurir mais on a eu un hiver doux, je pense qu'on aura 25% de moins que l'an passé". Le rush devrait continuer encore plusieurs semaines, puisque bientôt, ce sont les abricots rouges du Roussillon qui arrivent

Les abricots sont triés - Radio France
Les abricots sont triés © Radio France - Colline Rigaut
L'année dernière ce producteur a récolté 170 tonnes d'abricots - Radio France
L'année dernière ce producteur a récolté 170 tonnes d'abricots © Radio France - Colline Rigaut