Agriculture – Pêche

La récolte des betteraves a commencé en Champagne-Ardenne, la première sans quotas

Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 13 septembre 2017 à 19:16

La campagne des betteraves doit durer environ 130 jours cette année.
La campagne des betteraves doit durer environ 130 jours cette année. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

La récolte des betteraves a débuté pour les 3500 producteurs de la Marne et des Ardennes, et les prévisions de rendements sont élevées. Nouveauté cette année : la fin des quotas européens et donc l'absence de prix garanti pour les exploitants.

La campagne des betteraves doit durer environ 130 jours cette année, et bonne nouvelle pour les producteurs de la région, les prévisions de rendements sont élevées dans la Marne et les Ardennes (3500 producteurs au total) : 96 tonnes par hectare contre 91 tonnes/hectare en moyenne au niveau national. Et les professionnels doivent faire à une nouveauté cette année puisque pour la première fois depuis 1968, il n'y a plus de quotas européens.

"Ca signifie pour le planteur qu'on perd une certaine sécurité de revenus puisqu'on avait jusqu'alors un prix minimum garanti de la betterave...", souligne le marnais Eric Lainé, président de la Confédération générale des planteurs de betteraves. Ce qui n'est pas sans risques pour les producteurs puisque le prix de la tonne de betterave dépendra des cours mondiaux comme pour le blé. "La coopérative sucrière Cristal Union s'est engagé sur un prix pivot... un minimum de 27 euros la tonne pour la récolte de cette année...", précise Eric Lainé. Mais aucun engagement sur les prix pour les années à venir.

Rendements prévisionnels dans la Marne et les Ardennes autour de 96 tonnes à l'hectare

La première conséquence visible de la fin des quotas européens reste pour le moment l'augmentation des surfaces cultivées. Plus 20% par rapport à 2016. Les grands groupes sucriers ont demandé aux exploitants de semer plus cette année et ils ont "recruté" de nouveaux planteurs pour augmenter la production française. Les groupes sucriers espèrent ainsi exporter plus vers les pays hors Union européenne, notamment les pays du Bassin méditerranéen. Au total cette année, la surface cultivée en betteraves dans la Marne et les Ardennes est de 82 000 hectares.