Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La récolte et la vente des moules de l'étang de Thau suspendues

jeudi 8 novembre 2018 à 11:57 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault et France Bleu

La décision a été prise par le préfet de l'Hérault à partir de ce jeudi. Cela concerne les coquillages récoltés après le 2 novembre 2018. Les résultats des analyses microbiennes ne sont pas bons.

Parc à huîtres de l'étang de Thau
Parc à huîtres de l'étang de Thau © Maxppp -

Hérault, France

La récolte et la commercialisation des huîtres et des moules en provenance de l’étang de Thau  sont provisoirement suspendues. La surveillance des zones de production de coquillages effectuée selon les protocoles établis par l’Ifremer sur des coquillages  a mis en évidence des résultats d’analyses microbiennes non conformes aux normes de consommation humaine.

C’est la raison pour laquelle le préfet de l’Hérault a décidé de suspendre provisoirement la récolte et la commercialisation des huîtres et des moules en provenance de ce secteur de production à compter du 07 novembre 2018. Les huîtres et les moules récoltées antérieurement au 2 novembre 2018, ou provenant d’autres zones de production ne sont pas soumises à cette mesure de restriction.

Les professionnels peuvent donc continuer à commercialiser ces coquillages dans la mesure où ils présentent les qualités sanitaires requises pour garantir la sécurité des consommateurs. De nouveaux contrôles seront réalisés dès la semaine prochaine et cette mesure d’interdiction temporaire sera levée dès que deux résultats d’analyses consécutifs seront conformes.