Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : le succès se confirme pour le Mas des agriculteurs à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Début juin 2019, le Mas des agriculteurs était inauguré à Nîmes, à quelques mètres de la Chambre d'agriculture du Gard. Une structure unique en France. Elle regroupe 350 producteurs gardois qui vendent sans intermédiaire. Le succès est total.

Le rayon fruits et légumes au Mas des agriculteurs à Nîmes (Gard)
Le rayon fruits et légumes au Mas des agriculteurs à Nîmes (Gard) © Radio France - Romain Berchet

Des fruits, des légumes, de l'huile, du miel, des vins, des fromages ou de la viande. Directement du producteur au consommateur. C'est le concept du Mas des agriculteurs, inauguré en juin 2019 à Nîmes.  Ce supermarché fermier créé par les agriculteurs est unique en France et c'est un succès. "Le bilan est plus que satisfaisant tant du point de vue des producteurs que de la clientèle si on en croit la fréquentation et aux volumes des produits gardois qui sont vendus grâce à cet outil, confirme Magali Saumade, la présidente de la Chambre d'agriculture du Gard. L'objectif, c'est de rémunérer au mieux l'agriculteur et que le client trouve un juste prix. Le magasin est en effet une SAS composée uniquement d'agriculteurs. On n'a pas le même objectif de rentabilité que certains." 350 producteurs du département ont trouvé ici un débouché direct à leurs produits. 

Développer de nouvelles cultures 

Face à la demande des consommateurs, les agriculteurs ont dû s'adapter et proposer de nouveaux produits. C'est aussi l'occasion pour la présidente de la Chambre d'agriculture d'imaginer de nouvelles filières. "_Le Gard par exemple produit très peu de céréales alors qu'en parallèle on a beaucoup de terres en jachère_. Si nous, on est capable d'afficher un marché, je suis tout à fait sûre que les agriculteurs seront au rendez-vous. " Des agriculteurs qui ont aussi été au rendez-vous pendant le confinement. Le Mas des agriculteurs a en effet servi de plateforme logistique pour regrouper des fruits et légumes qui ont été distribués aux associations caritatives. "On a participé à la solidarité alimentaire souhaitée par la Région.

Un outil pour la restauration collective

Le Mas des agriculteurs a également été pensé comme un outil permettant de mettre en relation les producteurs avec les responsables de collectivités en matière de restauration collective. "Ça a été une première expérience avec la ville de Nîmes  et aujourd'hui, les cantines des écoles nîmoises ont en grande partie des produits gardois. C'est un travail qu'on a aussi amorcé avec le Département à travers l'unité de conditionnement légumière, ce qui fait qu'aujourd'hui, la moitié des collèges gardois ont des légumes gardois. L'objectif, c'est maintenant que 100% des lycées gardois puissent avoir des produits locaux. Mais la restauration collective, c'est aussi les hôpitaux, les EHPAD, les restaurants des colelctivités... Notre objectif, c'est que l'ensemble des productions gardoises soient présentes dans toutes les assiettes." Des produits gardois qu'on devrait également retrouver dès le mois d'octobre dans le restaurant qui ouvrira juste en face du magasin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess