Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : de grosses pertes pour les vignerons en Alsace

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Au plus fort de l'épidémie de coronavirus, les vignerons alsaciens ont subi des pertes de chiffre d'affaire avoisinant les 70%. Ce sont les premiers chiffres avancés par Jérôme Bauer, le président de l'association des viticulteurs d'Alsace. Depuis le 11 mai, les caves ont rouvert leurs portes.

Illustration vignoble en Alsace
Illustration vignoble en Alsace © Radio France - Aurélie Lagain

L'épidémie de coronavirus n'a pas été sans conséquence sur le vignoble alsacien. Avec  les mesures de confinement, les caves et caveaux de dégustation ont du fermer leurs portes. Par la même occasion, les exportations ont été fortement ralenties. Les restaurateurs ont aussi fermé leurs portes, ce qui n'a pas été sans conséquences sur les ventes de vin qui ont fortement baissé en Alsace

Plusieurs années pour se remettre de la crise

"Aujourd'hui, on constate un chiffre moyen de baisse de chiffre d'affaires de 60 à 70%. en Alsace Les exportations sont quasiment à l'arrêt, sauf dans les pays scandinaves. Tout est au point mort , sauf quelques commandes toutes petites," analyse Jérôme Bauer, le président de l'Association des Viticulteurs d'Alsace. Il faudra plusieurs mois, voir plusieurs années pour se remettre de la crise, malgré les aides promises par le gouvernement. 

Depuis le 11 mai, le premier jour du déconfinement, les caves de dégustation ont rouvert leurs portes sur la route des vins d'Alsace. Les viticulteurs ont mis à disposition du public du gel hydroalcoolique et des masques, il a aussi 4 mètres carrés entre chaque visiteur et un nombre limité de personne. La dégustation est possible en toute sécurité, avec des mesures barrière . La reprise est toutefois timide, ce qui plonge la profession dans l'incertitude. 

"Est-ce que la saison touristique aura lieu ou pas ? Est-ce que les restaurants vont pouvoir rouvrir leurs portes en juin ? Est-ce que les clients vont de nouveau aller au restaurant et consommer du vin ? Autant de questions qui se posent, sans qu'on ait de réponses," s'interroge Jérôme Bauer. 

Des vignerons bio font de la livraison à domicile 

Pour booster une activité en berne, certains vignerons installés en bio, se sont organisés pour faire de la vente à domicile ou du drive . Ils sont une trentaine à proposer cette activité, pour soutenir la filière. 

Martine Becker, du domaine Jean Becker a Zellenberg, a participé à l'opération. "Les commandes sont venues de Strasbourg, ou encore Logelheim. Il y a des clients qui ont commandé six bouteilles, voir dix-huit. Ce système fonctionne très bien." 

Une campagne a été lancée pour soutenir les vignerons alsaciens
Une campagne a été lancée pour soutenir les vignerons alsaciens - CIVA

Malgré cette vente à domicile, domaine Jean Becker a subi beaucoup de pertes (70.000 euros environ) et devrait mettre plusieurs années à se remettre de cette crise du coronavirus. 

Une campagne pour inciter à consommer les vins d'Alsace 

Pour soutenir la filière en difficulté,  le CIVA, le Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace a lancé une campagne d'affichage pour inciter les consommateurs à déguster de nouveau des vins alsaciens . Une campagne qui fait beaucoup de bien aux viticulteurs alsaciens, en pleine tournante en ce moment. 

Retrouvez la chronique "la relance éco" à 7h15 

France Bleu Alsace est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement.  Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise  emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport,  association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels  enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se  projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu