Agriculture – Pêche

La saison de récolte de la truffe vient de commencer en Berry

Par Carl Dechâtre, France Bleu Berry mardi 13 décembre 2016 à 3:41

Jean Borello et son chien Joke en pleine récolte de truffes noires du Périgord... en Berry !
Jean Borello et son chien Joke en pleine récolte de truffes noires du Périgord... en Berry ! © Radio France - Carl Dechâtre

Les trufficulteurs du Berry ont sorti leur panier et leur chien ! De début décembre à début mars, on récolte les truffes (tuber melanosporum) en Berry. Le premier marché aux truffes berrichon se tient le dimanche 18 décembre à Issoudun.

La saison des truffes vient de démarrer ! Depuis début décembre et jusqu'aux alentours de début mars, c'est la saison de la récolte de la truffe en Berry. On parle bien sûr de la Tuber Melanosporum plus connue sous le nom de truffe noire du Périgord ! (C'est son appellation officielle). En Berry, une dizaine de trufficulteurs professionnels produisent et vendent ce précieux champignon qui se négocie généralement entre 600 et 1000 euros le kilo mais qui, malgré ces tarifs, s'arrache. Les 3 marchés aux truffes berrichons connaissent d'ailleurs chaque année un succès grandissant : le premier de la saison est prévu le dimanche 18 décembre à Issoudun (les suivants auront lieu le 14 janvier dans la petite commune de Lapan et le 29 janvier salle du Duc Jean à Bourges).

Bonne récolte ?

Lapan (près de St-Florent) dans le Cher c'est là qu'est installé Jean Borello, le président de l'association des trufficulteurs de Champagne berrichonne. Pour lui le début de saison est plutôt prometteur, le temps très frais le matin mais sans gel, accompagné de soleil et de douceur en journée, est idéal pour la truffe et les premières récoltes sont très encourageantes. Il rappelle cependant que la culture de la truffe reste mystérieuse, extrêmement aléatoire et que les résultats peuvent varier énormément d'un trufficulteur à l'autre.

Le Berry, terre de truffe noire du Périgord ?

La truffe noire du Berry sera-t-elle au rendez-vous cette année ? Le marché d'Issoudun, dimanche prochain devrait donner un début de réponse. L'an passé fut une année exceptionnelle pour la truffe en Berry. Sur les 30 kilos de truffe disponibles à la vente lors de ce marché annuel, 70% provenaient des truffières berrichonnes. Néanmoins le Berry reste évidemment très loin de la production des départements du Sud de la France. Il faut dire que la culture de la truffe très présente au XIXe siècle a complètement disparu pour commencer à renaître récemment, mais seulement à la toute fin du XXe siècle. Sachant qu'une truffière ne produit qu'au bout de 10 ans les trufficulteurs berrichons sont encore peu nombreux. Sur 90 adhérents à l'association des trufficulteurs de Champagne Berrichonne seuls 10 produisent et commercialisent le champignon. Et il faudra encore beaucoup de temps pour retrouver les volumes produits il y a 150 ans. Jean Borello a consulté des registres de l'année 1860 qui parlent de 500 kilos de truffes récoltés dans l'Indre : 2 tonnes dans le Cher. Actuellement, les 2 départements produisent 250 kilos en tout et pour tout.

Pratique :

- Marché aux truffes d'Issoudun, 15e édition le dimanche 18 décembre de 9h30 à 12h au PEPSI - Entrée : 3€