Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La sécheresse dans les Yvelines pire qu'en plein cœur de l'été!

-
Par , France Bleu Paris

La sécheresse a sévi en Ile-de-France presque tout l'été, notamment dans les Yvelines où, fait rare, le département a été placé en alerte sécheresse pendant presque trois mois. Alors sur certaines exploitations c'est un peu le système D car les maraîchers n'ont pas le droit d'arroser abondamment.

La sécheresse empêche les légumes de mûrir.
La sécheresse empêche les légumes de mûrir. © Radio France - Marine Chailloux

Rosny-sur-Seine, France

Des tomates qui cuisent littéralement sur pied, qui durcissent et restent jaunes, ou des courgettes tachetées de noir, voilà les symptômes de la sécheresse. Sarah Lecoq, troisième génération de maraîcher, vient de perdre "20 à 30% de ma récolte!  Les épis de maïs sont plus courts et avec la chaleur, on a eu 60 degrés sous serre plusieurs jours d'affilée, tout a cramé. Et la chaleur induit aussi une montée en graines rapide : les navets, les salades sont montés en graines en une semaine" déplore-t-elle.

Reportage à Rosny-sur-Seine dans les Yvelines, où chaleurs et sécheresse ont fait des dégâts chez les maraîchers.

Il faut dire que le département a été touché par une sécheresse durable. Les Yvelines ont été placées en alerte sécheresse pendant presque trois mois (le département vient de repasser en alerte après deux semaines en "vigilance"). Pas de pluie, des températures encore hautes ces derniers jours, les cours d'eau baissent de plus en plus... et cela va durer encore quelques jours.  Les maraîchers et les arboriculteurs en pleines récoltes de dernières tomates ou de pommes ont du mal à faire mûrir leur production. 

Sarah, maraîchère depuis trois générations va changer ses techniques de production pour faire face à la sécheresse.

Sarah a changé ses pratiques pour limiter les dégâts de la sécheresse : paillage, récupération d'eau. - Radio France
Sarah a changé ses pratiques pour limiter les dégâts de la sécheresse : paillage, récupération d'eau. © Radio France - Marine Chailloux

Un comité départemental de ressource en eau se réunit régulièrement pour mesurer l'impact de la sécheresse. Et la situation en septembre est pire qu'en août... Sur 28 points de contrôles sur les cours d'eau, 21 ont dépassé le seuil d'alerte... Vincent Roberti, secrétaire général de la préfecture des Yvelines a piloté ce comité : "On a très peu voire pas du tout de précipitations  et la situation ne va pas s'améliorer,  la ressource en eau va encore diminuer". Pour éviter qu'elles soit mise en danger, il faut restreindre les usages : interdiction de remplir sa piscine, de laver sa voiture, limitation de l'arrosage pour les particuliers...

Vincent Roberti, secrétaire général de la préfecture des Yvelines a surveillé le niveau des cours d'eau avec le comité départemental de ressource en eau.

Sarah Lecoq, elle, a décidé de modifier ses techniques de production et de tout faire pour limiter l'arrosage : paillage partout, récupération des eaux de pluie... car "on arrose trop dit-elle, il faut changer!"

Choix de la station

France Bleu