Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La spiruline, super-aliment "miraculeux", est aussi produite en Alsace

jeudi 3 mai 2018 à 19:11 Par Soizic Bour, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Connaissez-vous la spiruline, ce super-aliment qui fait le buzz en France en ce moment ? Une micro-algue aux vertus dites "miraculeuses". En Alsace, elle est cultivée et produite par la société Algae Natural Food.

La spiruline tire sa couleur bleue de la phycocyanine, un pigment spécifique des cyanobactéries.
La spiruline tire sa couleur bleue de la phycocyanine, un pigment spécifique des cyanobactéries. © Radio France - Soizic Bour

Illkirch-Graffenstaden, France

Avez-vous déjà entendu parler de la spiruline ? Un super aliment qui fait le buzz en ce moment : une micro-algue de couleur bleue en forme de spirale - d'où son nom - avec des apports en nutriments et en protéines trois fois supérieur à la viande ou au poisson, le nouveau complément alimentaire miracle, en somme. 

Des pâtes à la spiruline, et de la spiruline séchée.  - Radio France
Des pâtes à la spiruline, et de la spiruline séchée. © Radio France - Soizic Bour

Un micro-organisme vieux de...3 milliards d'années

Séché ou en poudre, il est utilisé par les sportifs de haut niveau et les adeptes du bio. En Alsace, une société le commercialise : Algae Natural Food, implantée à Illkirch depuis quatre ans. 

"La spiruline c'est une cyanobactérie, qu'on appelait anciennement l'algue bleue. C'est une bactérie photosynthétique qui capte l'énergie lumineuse pour fabriquer ses molécules organiques, un organisme uni-cellulaire et surtout, une des premières espèces vivantes à avoir vu le jour sur Terre, on pense que ce micro-organisme date de plus de trois milliards d'années", souligne Solène Rivière-Saali, qui s'occupe du développement des nouveaux produits. On la trouve dans la mer et dans les eaux douces très chaudes

600 kilos de spiruline produits chaque année

Dans l'espace de production d'Algae Natural Food, 600 kilos de spiruline sont produits chaque année, cultivés dans un bassin dans le port du Rhin sur le site de Cargill, à Strasbourg. "On les met dans un bassin avec de l'eau, on s'assure qu'il y a assez de soleil, puis on les récolte dans un tamis, on fait des petits filaments pour les sécher plus facilement, ensuite on les broie pour faire de la poudre ou on les agglomère pour obtenir des tablettes", explique Francis Kurz, le PDG de l'entreprise. 

Solène Rivière-Saali, qui s'occupe du développement des nouveaux produits et Francis Kurz, le PDG d'Algae Natural Food. - Radio France
Solène Rivière-Saali, qui s'occupe du développement des nouveaux produits et Francis Kurz, le PDG d'Algae Natural Food. © Radio France - Soizic Bour

La spiruline, c'est l'aliment du futur

Un super booster, riche en antioxydants, en oligo-éléments, en oméga 3, en nutriments et en protéines, qui pourrait passer pour miraculeux : "C'est vraiment l'aliment du futur, il contient 70 % de protéines, contre 30 % pour le soja et 20 % seulement pour le lait ou la viande", note Francis Kurz. "Il est complet et c'est pour ça que les sportifs l'utilisent, par exemple", ajoute Solène Rivière-Saali. 

L'extrait de phycocyanine contenue dans la spiruline et qui lui confère sa couleur spécifique est presque aussi bleue que le micro de France Bleu ! - Radio France
L'extrait de phycocyanine contenue dans la spiruline et qui lui confère sa couleur spécifique est presque aussi bleue que le micro de France Bleu ! © Radio France - Soizic Bour

20 euros les 100 grammes

Un aliment "miracle" qui a un coût : la spiruline se vend à 20 euros les 100 g environ. "Ce n'est pas donné mais on préconise 1 à 3 grammes par jour pour démarrer, ça peut aller jusqu'à 10 grammes pour les sportifs donc plus onéreux, mais derrière il y a tellement de bienfaits qu'en consommant de la spiruline on va peut-être consommer moins d'aliments néfastes pour la santé, donc il y a un juste équilibre à trouver", souligne-t-elle. 

Régulièrement, l'équipe de production fait des prélèvements dans la cuve de culture pour évaluer la progression de la pousse de la spiruline : "ces prélèvements sont ensuite analysés par le laboratoire pour connaître plus précisément la composition de la micro-algue qu'on va fournir au client", explique Amélie Leick, responsable valorisation produit et qui s'occupe de la partie phytochimie des études.

Les cultures de spiruline sont analysées au labo. - Radio France
Les cultures de spiruline sont analysées au labo. © Radio France - Soizic Bour

Une production 100 % bio

Le but de la boîte alsacienne, produire une spiruline 100 % bio. Et pour ça, à Algae Natural Food, on cultive la spiruline en milieu fermé. "Aujourd'hui on trouve des cultures de spiruline à ciel ouvert ou dans une serre, et on se rend compte que les gens veulent plus de qualité et de traçabilité", explique Solène Rivière-Saali, qui s'occupe du développement des nouveaux produits. 

"Récemment, un rapport de l'Anses a mis en garde contre les compléments alimentaires qui contiennent de la spiruline qui peuvent être contaminés par des toxines, par exemple, nous, avec ce nouveau procédé, on maîtrise tout ce qui rentre et tout ce qui sort, du PH à la température en passant par les nutriments". 

Un super-aliment pour combattre la malnutrition

En 2005, la spiruline a été classée "aliment contre la malnutrition" par l'OMS, qui a crée l'IIMSAM, un service intergouvernemental pour l’usage de la spiruline contre la malnutrition. Depuis plusieurs années, la Fondation Antenna soutient la production et la distribution locales de la spiruline pour les enfants souffrant de malnutrition.

En France, 100 tonnes de spiruline sont vendues chaque année dans la magasins bio. La société Algae Natural Food procède en ce moment à une levée de fonds pour financer la prochaine étape : construire le nouveau photobioréacteur industriel de 300 m cube qui permettra de produire 15 tonnes de spiruline par an. Le PDG  a d'ailleurs signé des accords avec des constructeurs et des équipementiers alsaciens pour construire la machine.