Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La tomate-cerise est le produit phare de l'été : la Bretagne premier producteur de France

jeudi 9 août 2018 à 17:28 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

En apéritif ou en entrée, les tomates-cerises sont très appréciées par le consommateur. Solarenn est la 5è coopérative de France, elle regroupe une trentaine de producteurs de la région rennaise en tomates et tomates-cerises.

Christophe Rousse dans l'une de ses serres
Christophe Rousse dans l'une de ses serres © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

Les consommateurs adorent la tomate-cerise pour son goût, ses couleurs et certaines variétés sont plus sucrées que d'autres ce qui est très apprécié. "Quand les tomates-cerises apparaissent dans le jardin, ça veut dire que ce sont les vacances" dit une rennaise. Côté couleurs, les tomates-cerises sont bien loties. "Elles sont rouges rondes, rouges allongées, noires, jaunes ou encore oranges" explique Christophe Rousse producteurs de tomates à Nouvoitou, près de Rennes et président de la coopérative Solarenn qui regroupe une trentaine de producteurs. 35 000 tonnes de tomates sont produites chaque année sous serres de mars à novembre.

Dans l'une de serres de Christophe Rousse à Nouvoitou - Radio France
Dans l'une de serres de Christophe Rousse à Nouvoitou © Radio France - Loïck Guellec

Le vol des bourdons

Les tomates de Christophe Rousse sont produites hors sols et surtout sans pesticides ni insecticides. D'ailleurs, de drôles de ruches sont installées dans les serres. A l'intérieur une colonie de bourdons chargés de faire naître la tomate cerise. "La fleur de tomate est mâle et femelle" explique très pédagogue Christophe Rousse, "le bourdon va sortir de sa ruche, va aller sur la fleur récupérer le pollen pour le placer sur le pistil et faire une belle tomate. Si la fécondation est mal faite ou s'il n y a pas assez de bourdon la tomate sera creuse sans saveur donc la pollinisation est très importante".

Un climat favorable

Grace à ses nuits douces et des températures maximales modérées la Bretagne a un climat idéal pour la culture de la tomate même si le début de l'été a été particulièrement chaud à Rennes. 3 des 5 premières coopératives de productions de tomates en France sont bretonnes.