Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La transmission agricole : une priorité en Pays de Savoie

mardi 1 décembre 2015 à 3:00 Par Anabelle Gallotti, France Bleu Pays de Savoie

La création, reprise d’exploitation agricole en France, c’est plus de 16 000 installations par an, sur des projets très diversifiés. En Pays de Savoie, la Chambre d'agriculture soutient ceux qui veulent céder leur exploitation mais aussi ceux qui souhaitent s’installer.

Edmond Arnaud et Pierrick Stoppiglia, sur l’exploitation de Domessin
Edmond Arnaud et Pierrick Stoppiglia, sur l’exploitation de Domessin

Domessin, France

80 agriculteurs partent à la retraite chaque année en Savoie mais on ne compte que 50 nouvelles exploitations par an. En 2010, plus de 120 000 chefs d’exploitation, exploitant un quart des terres cultivables du territoire avaient 55 ans ou plus sans être retraités, selon la fédération des Chambres d'agriculture. Ces agriculteurs atteindront ou dépasseront l’âge minimal de départ à la retraite en 2017 et les terres qu’ils exploitent seront alors potentiellement transmissibles. L’enjeu principal est de maintenir ces terres exploitées pour favoriser le renouvellement des générations agricoles et soutenir une dynamique des espaces ruraux. 

« je voulais que mon exploitation perdure » Edmond Arnaud, agriculteur à Domessin dans l’avant pays savoyard.

La transmission agricole est une histoire de confiance

Une histoire de confiance et de patience

A Domessin dans l’avant pays savoyard, Edmond et Pierrick concluront bientôt une transmission agricole réussie. Cela fait plus de quinze mois qu’ils préparent le passage de relais. Edmond travaille avec des vaches allaitantes Limousines.

Edmond Arnaud a 61 ans, il a repris et développé la ferme familiale depuis 40 ans. Pierrick a 21 ans, il voulait « s’installer vite et seul ». Tous les deux ont travaillé ensemble pendant de longs mois pour échanger le savoir faire propre à cette exploitation et pour affiner le projet du jeune homme : la vente directe de la viande, produite à l’exploitation. Pierrick a pu bénéficier d’aides financières de l'Etat, une aide qui peut aller de dix mille à trente cinq mille euros, selon le type d'exploitation et l'endroit où elle se situe.