Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

La Truffe Rabelaisienne a l'ambition de rejoindre le gratin mondial de la production truffière

-
Par , France Bleu Touraine

Le Syndicat de la Truffe Rabelaisienne est jeune. Il a été crée en 2015 à Chinon. Mais il a les dents longues. Après avoir planté une trentaine d'hectares à titre expérimental pour produire des truffes dans un minimum d'espace, il envisage de planter 100 hectares en haute densité.

La truffe rabelaisienne dans votre assiette
La truffe rabelaisienne dans votre assiette - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

A quatre semaines de la fête de la truffe à Chinon (le 11 janvier 2020), le Syndicat de la Truffe Rabelaisienne annonce le projet gigantesque de planter 100 hectares de truffières dans le chinonnais dans les 5 ans. L'idée est d'installer la truffe rabelaisienne dans le top mondial de la production. Aujourd'hui, la France produit environ 30 tonnes de truffes. Avec ce projet, le chinonnais en produirait 20 tonnes. Et ce sera possible grâce à l'application d'une technique appelée la haute densité.

L'Indre-et-Loire compte 500 hectares de truffières. Depuis sa création en 2015, le Syndicat de la Truffe Rabelaisienne en a planté à peu près la moitié, soit 250 hectares. Il expérimente 33 hectares en haute densité c'est-à-dire avec des chênes de taille réduite ce qui permet de multiplier par 7 le nombre de chênes truffiers par hectare.

La famille Houette utilise une truie chercheuse de truffes qui s'appelle Tire-bouchon. Ce vendredi, elle vient de trouver une truffe de 20 grammes issue de cette truffière expérimentale que présente Louis Houette, le président du Syndicat de la Truffe Rabelaisienne

On est au milieu de plusieurs truffières expérimentales qui néanmoins produisent. Et donc là, on a une grande densité de plants puisqu'on a 2200 plants à l'hectare. C'est sept fois plus que la moyenne observée en France tout simplement parce que ces arbres là sont taillés de manière à ce que leur cime ne se rejoigne pas  -Louis Houette

La truie Tire Bouchon en plein travail de cavage, la recherche des truffes - Aucun(e)
La truie Tire Bouchon en plein travail de cavage, la recherche des truffes - Syndicat de la Truffe Rabelaisienne

Ce sont presque des chênes bonsaïs. Si on ne les taillait pas, ils grandiraient ce qui enlèverait des nutriments nécessaires à la truffe

Le fait de pousser, pour ces arbres cela consomme tous les sucres qu'ils créent avec leur photosynthèse et cela ne laisse plus rien de disponible pour le champignon. Or ce sont des sucres qui permettent la production tout simplement 

La recherche des truffes s'appelle le cavage: "sur des chiens matures, on peut aller jusqu'à 7H00 de cavage, donc il faut y aller le plus tôt  possible le matin jusqu'au plus tard le soir. Après, le problème c'est qu'il faut des porteurs parce que quand on se retrouve avec 25 kilos de truffes à porter cela devient un peu lourd!"

Le Syndicat de la Truffe Rabelaisienne a pour ambition de planter 100 hectares de truffière comme celle-ci d'ici 5 ans en chinonnais. Pour  faire face au défi mondial de pays comme l'Espagne, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Le grand rendez-vous de la trufficulture à Chinon c'est la fête de la truffe qui aura lieu le 11 janvier 2020. Les conditions climatiques de l'été ont été tellement défavorables qu'il ne devrait y avoir cette fois ci qu'une dizaine de kilos de truffes en vente sur le marché au lieu d'une trentaine de kilos en janvier dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu