Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

La truffe, une histoire vauclusienne

vendredi 17 novembre 2017 à 7:09 Par Kevin Dufreche, France Bleu Vaucluse

Le marché aux truffes de Carpentras, l'un des plus grands au monde, démarre ce vendredi. L'occasion de mettre en lumière cette filière bien connue dans le département, qui connaît de belles réussites, mais aussi des difficultés.

La truffe noire, lorsqu'elle vient d'être "cavée", c'est-à-dire ramassée à la main, au pied du chêne.
La truffe noire, lorsqu'elle vient d'être "cavée", c'est-à-dire ramassée à la main, au pied du chêne. © Radio France - Kevin Dufrêche

Vaucluse, France

C'est cher, mais c'est bon... La truffe, champignon rare, et donc de luxe, est très présent dans notre département. On en produit tout autour du Ventoux, sur les sols calcaires, nécessaires au développement de la "melanosporum", ou plus couramment de la truffe noire du Périgord.

75% de la production française

Du Périgord, alors que 75% de la production française... est réalisée dans notre région ! Dans un espace comprenant le nord Vaucluse, le sud de la Drôme, et une partie des Alpes-de-Haute-Provence. Chaque année dans le monde, environ 100 tonnes sont produites, mais seulement un tiers en France désormais.

La production a été divisée par 25 depuis la fin du XIXe siècle en France. De 1000 tonnes, on est passé à 30 tonnes. En cause, l'urbanisation, qui a limité le nombre de terres disponibles, et puis les épisodes répétés de sécheresse, parce que oui, la truffe a besoin d'eau.

En Vaucluse, une passion

Près de 200 personnes adhérent au syndicat des trufficulteurs de Vaucluse, mais on recense près de 900 sites où des chênes truffiers sont plantés. Beaucoup le font par passion. Comme Jean-Marie, 64 ans, enseignant à la retraite, qui ne tire pas plus que ça de bénéfice, mais investit sa plus-value pour améliorer sons exploitation, avec de la recherche, des systèmes d'irrigation, de protection...

Jean-Marie, 64 ans, trufficulteur passionné

Un vrai marché à couvrir

L'économie de la truffe est extrêmement importante. En Vaucluse, la maison Plantin exporte un savoir-faire régional dans le monde entier. Mais elle s'inquiète de la baisse de la production locale de truffe.

La maison Plantin, spécialiste de la truffe