Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La vente des vins de Bordeaux a progressé en 2017 à l'étranger

mardi 13 mars 2018 à 18:43 Par Olivia Chandioux, France Bleu Gironde

C'est une très bonne nouvelle pour la filière viticole en Gironde. La vente des vins de Bordeaux se porte mieux, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux l'a annoncé mardi lors de son bilan annuel. La vente en 2017 a progressé de 2% en France, et à l'étranger, les exports ont repris.

645 millions de bouteilles de vins de Bordeaux ont été vendues en France en 2017.
645 millions de bouteilles de vins de Bordeaux ont été vendues en France en 2017. © Maxppp - Photo d'illustration

Bordeaux, France

La vente des vins de Bordeaux se porte mieux, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux l'a annoncé mardi lors de son bilan annuel.  La vente en 2017 en France, s'élève en tout à 645 millions de bouteilles et un chiffre d'affaires de 897 millions d'euros (+1%). Et à l'étranger, les exports ont repris après trois années de repli. Les exportations ont progressé de 7% en volume soit 290 millions de bouteilles et de 14% en valeur (2.02 milliards d'euros).

La Chine reste le moteur des exportations

La Chine reste la première destination à l'étranger des vins de Bordeaux, avec 84 millions de bouteilles exportées en Chine l'année dernière. C'est 14% de plus qu'en 2016. Un chiffre qui devrait augmenter dans les années à venir comme l'explique Allan Sichel, le président du CIVB : "La marge de progression est considérable. Aujourd'hui sur un marché mature comme la France, la consommation de vin s'élève à 45 litres de vin par an par personne, en Chine c'est 0,9 litre, donc la marge est claire. Même si, évidemment, les vins de Bordeaux ne seront pas les seuls à venir occuper ce marché." 

2017 : un beau millésime mais faible en quantité

La mauvaise nouvelle c'est qu'à cause du gel d'avril dernier, la récolte est la plus mauvaise depuis 1991. 3,5 millions d'hectolitres : c'est 39% de moins qu'en 2016. Alors pour continuer à alimenter le marché français et étranger, il va falloir piocher dans les stocks explique Allan Sichel, le président du CIVB : "L'ambition de la filière c'est de continuer à alimenter les marchés français et étrangers, et pour cela il faut accepter de piocher dans les stocks.

Autre annonce du CIVB : les pesticides classés dangereux ont été réduits de moitié en trois ans. Les ventes de produits phytosanitaires de synthèse CMR, destinés à lutter contre les deux principaux ennemis de la vigne, l'oïdium et le mildiou, sont tombées aux alentours de 850 tonnes" en Gironde en 2016 alors qu'elles se situaient à quelque 1.800 tonnes en 2014.