Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vigne et les arbres fruitiers victimes du gel en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine
Indre-et-Loire, France

Depuis plusieurs jours, les viticulteurs et les arboriculteurs sont sur le pied de guerre pour tenter des parades face aux gelées matinales. Ils ont déployé les grands moyens sur certains vignobles et certains vergers.

Ce sont les petits fruits à peine formés qui ont été touchés par les épisodes de gel de ces derniers jours
Ce sont les petits fruits à peine formés qui ont été touchés par les épisodes de gel de ces derniers jours © Maxppp - Maxppp

Nouveau coup du sort pour les vignerons et les arboriculteurs de Touraine, victimes depuis la semaine dernière de coups de gel. Chaque nuit, c'est l'alerte générale au fur et à mesure de la baisse des températures.

Même branle-bas de combat chez les producteurs de pommes et de poires

Déjà la semaine dernière, les gelées ont provoqué des dégâts sur les arbres fruitiers et les petits fruits à peine formés. Jeudi matin, une nouvelle gelée a encore accentué les pertes. Eric Boucher propriétaire du Domaine la Toucherie à Saint-Branchs près de Cormery estime avoir perdu près de 50% de sa récolte de l'année. Déjà l'an passé, ses 11 hectares de vergers avaient été touchés par la gelée noire d'avril et il avait perdu la moitié de ses pommes et poires. Là, il lui faut attendre le coulage naturel des fruits, qui sera forcément intensifié par le gel, pour voir l'ampleur exacte des dégâts. Il espère être moins touché que l'an passé.

Des températures jusqu'à - 4 degrés dans la nuit de mercredi à jeudi

Les arboriculteurs utilisent les mêmes techniques que les viticulteurs pour tenter de limiter les effets du gel, ils passent leur nuit à scruter les températures et à préparer les parades. Nicolas Robert est producteur de pommes et poires à Vallères près d'Azay le Rideau, il utilise le système d'aspersion sur ses arbres fruitiers, mais lui aussi ne peut pas éviter les pertes de récolte tant dit-il en quantité qu'en qualité.

Contrairement aux viticulteurs, pas moyens pour les arboriculteurs de conserver des stocks de pommes et poires, les fruits doivent être vendus dans les mois qui suivent leur cueillette.

L'Etat alerté via la Préfecture de la situation critique de certains viticulteurs

Pour les viticulteurs, d'ores et déjà, les responsables viticoles ont pris contact avec l'Etat via la préfecture d'Indre-et-Loire pour signaler la situation particulièrement dramatique de certains vignerons

Guillaume Lapaque est le président de la fédération des syndicats viticoles d'Indre et Loire et de la Sarthe

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess