Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La Vosgienne, vache vedette à la foire agricole de Saulxures-sur-Moselotte

dimanche 22 juillet 2018 à 17:55 Par Marie Roussel et Laurent Watrin, France Bleu Alsace et France Bleu Sud Lorraine

La 15ème foire de la vache vosgienne, à Saulxures-sur-Moselotte, a réuni une vingtaine d'éleveurs et une soixantaine de bêtes. Cette race locale était menacée de disparition à la fin des années 70.

Le défilé des Vosgiennes pendant la foire à Saulxures-sur-Moselotte.
Le défilé des Vosgiennes pendant la foire à Saulxures-sur-Moselotte. © Radio France - Marie Roussel

Saulxures-sur-Moselotte, France

"La vosgienne, une race qui monte !" Voilà ce qui est écrit sur le maillot de Laurent. Cet agriculteur de Ramonchamps est venu exposer quelques-unes de ces trente vaches de race vosgienne, à la foire de Saulxures-sur-Moselotte. La manifestation "donne une [bonne] image" de la Vosgienne, et permet de la faire connaître.

Un défi pour des agriculteurs passionnés

Issue d'un croisement entre une race de montagne et des souches scandinaves, la Vosgienne avait failli s'éteindre dans les années 70. 

Quelques éleveurs passionnés ont mis en place un plan de sauvegarde. Ce choix relève parfois du challenge selon Laurent : "On fait tout pour essayer de sauver cette race. Mais la Vosgienne a une lactation moins élevée qu'une Prim'holstein". Sous-entendu : la Vosgienne rapporte moins. La vache d'origine néerlandaise produit entre 12 000 et 12 500 litres de lait par an quand la Vosgienne n'en donne que la moitié. 

"Elles ont un certain charme" pour Elise, habitante de la région. - Radio France
"Elles ont un certain charme" pour Elise, habitante de la région. © Radio France - Marie Roussel

La Vosgienne présente d'autres qualités. Rustique, elle est adaptée à la montagne. Elise, une maman venue admirer ces vaches à la foire de Saulxures-sur-Moselotte, trouve qu'elles ont "un certain charme". Pour elle, la race vosgienne est devenue un symbole du territoire. "C'est important qu'elle revienne en force parce que c'est une image de la région."

On est jamais à l'abri que demain, les gens se désintéressent à nouveau de cette race" - Adrien, agriculteur.

Et d'ailleurs de plus en plus de jeunes agriculteurs veulent poursuivre cette mission de sauvegarde. Adrien, par exemple, possède une exploitation 100% vosgienne depuis cinq ans "par amour de la race, par amour de la bête". Tout le monde ne se lance pas forcément dans le 100% "mais certains ont quelques effectifs de Vosgienne dans leur exploitation et c'est déjà pas mal !".

La Vosgienne est-elle sauvée ?

De là à dire que cette race est sauvée ? "Oui et non", nuance Adrien.  "Oui dans le sens où les effectifs ont drôlement remonté. Et non parce qu'on est jamais à l'abri que demain, comme ce sont des petites bêtes, les gens se désintéressent à nouveau de cette race. Et puis on repart à l'inverse !"

Tandis qu'en 1977 on ne comptait plus que 3000 têtes, on en recense aujourd'hui 10 000. On reste tout de même bien loin des 125 000 effectifs de la fin du XIXème siècle.

La petite vosgienne, reine de la montagne. - Radio France
La petite vosgienne, reine de la montagne. © Radio France - Laurent Watrin