Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Réintroduction de l'ours : une deuxième femelle a été lâchée en Béarn

vendredi 5 octobre 2018 à 9:22 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn, France Bleu Occitanie, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Une deuxième ourse a été lâchée ce vendredi matin. Cette fois l'hélicoptère a décollé d'un aérodrome à Laloubère près de Tarbes. Le préfet Gilbert Payet confirme que la femelle a été lâchée en vallée d'Ossau.

Le convoi aérien au dessus de la vallée d'Ossau ce vendredi matin
Le convoi aérien au dessus de la vallée d'Ossau ce vendredi matin - anonyme

Pau, France

Ce vendredi matin, une deuxième femelle ours a été lâchée par les agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Le procédé est identique a celui utilisé ce jeudi. L'ourse a été déposée par héliportage. Cette fois l'appareil a décollé d'un aérodrome à Laloubère près de Tarbes.  Mais l'animal a bien été réintroduit en Béarn, en vallée d'Ossau. L’hélicoptère a été vu au dessus de la forêt du Gourzy. 

Ce jeudi, une autre femelle a été lâchée dans un secteur de la vallée d'Aspe, selon le même protocole. L'hélicoptère avait décollé de l'aérodrome d'Herrère, entre Pau et Oloron. La voie des airs avait permis de contourner les barrages routiers installés par les éleveurs s'opposant au lâcher. Ce jeudi, en Soule voisine, les éleveurs craignaient de voir arriver la deuxième ourse en Pays Basque, opération qui pourrait, selon eux, "mal finir".

Deux femelles ours ont été relâchées en Béarn - Radio France
Deux femelles ours ont été relâchées en Béarn © Radio France - Oanna Favennec