Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le campagnol, nouvel ennemi des agriculteurs du plateau ardéchois

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les agriculteurs du plateau ardéchois s'inquiètent pour l'hiver prochain. Les prairies qui servent à produire le fourrage sont détruites par les campagnols.

Une parcelle dévastée au Cros de Géorand
Une parcelle dévastée au Cros de Géorand © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Bernard regarde la parcelle de son voisin avec inquiétude. On est à 1200 mètres d'altitude au Cros-de-Géorand et l'herbe ne pousse pas encore. En revanche, à perte de vue ,des petits tas de terre comme si des taupes avaient labouré le terrain. Ce ne sont pas les taupes qui sont responsables mais les campagnols terrestres ou rats taupiers. Ces rongeurs pullulent en ce moment sur le plateau ardéchois.  

Des pertes en fourrage estimées de 50 à 100%

La chose est prise très au sérieux par les instances agricoles. A tel point qu'une réunion s'est tenue ce mardi au Cros-de-Géorand. Les campagnols sont de plus en plus nombreux en raison d'hivers plutôt doux : la terre ne gèle plus en profondeur et les campagnols prolifèrent. Ils dévorent les racines des herbes et font des petits monticules de terre dans les parcelles. Le peu d'herbe qui reste est très difficile à faucher et les bottes de foin sont remplies de terre.  

Les pertes en fourrage deviennent problématiques. Il y a d'abord les sécheresses successives qui ont réduit la production de foin et il faut compter maintenant avec les campagnols. C'est toujours un peu plus de foin à acheter, un foin de plus en plus cher en raison des sécheresses généralisées que connaît l'Europe occidentale.  

Pas de produit miracle

La bromadiolone qui permet de tuer les campagnols vient d'être interdite en raison de sa toxicité pour le milieu naturel. Il y a bien le ratron, un nouveau produit autorisé en faible quantité. Ce n'est pas suffisant pour traiter une parcelle infestée. Il faut ajouter que ce produit est interdit en agriculture biologique. Or, le traitement doit se faire au niveau de toutes les parcelles et pas seulement celles en agriculture conventionnelle. 

Les agriculteurs du plateau ardéchois risquent de devoir à nouveau acheter du foin pour l'hiver prochain et mettre en péril leur trésorerie.     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess