Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Le chapon, c'est le 13e mois des Fermiers de Loué

dimanche 3 décembre 2017 à 5:57 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine et France Bleu

C'est l'une des stars du menu du réveillon de Noël. Le chapon reste une viande appréciée pour la qualité et la tendresse de sa chair. En Sarthe, 350 fermiers de Loué produisent cette volaille haut de gamme.

Stéphane Brunet élève 9000 chapons à Rouez en Champagne. Après 156 jours passés chez lui, les volailles sont abattues et vendues en quelques jours seulement au moment des fêtes de Noël
Stéphane Brunet élève 9000 chapons à Rouez en Champagne. Après 156 jours passés chez lui, les volailles sont abattues et vendues en quelques jours seulement au moment des fêtes de Noël © Radio France - yann lastennet

Rouez, France

Et pour ceux qui l'ignore encore, le chapon c'est un coq qui a subi une ablation des testicules. Stéphane Brunet est producteur de volaille à Rouez en Champagne. Il élève chaque année 9000 chapons (5000 poulets et 4000 pintades), ce qui représente 30% de sa production. " Nous, on prépare Noël avant l'été. Nos petits poussins arrivent au mois de juin. lls passent 156 jours minimum avec nous. Ils sont castrés au mois de septembre. Ensuite, ils grossissent et à la fin on ajoute de la poudre de lait dans leur alimentation pour que leur chair soit encore plus tendre, moelleuse et savoureuse. C'est un produit haut de gamme".

Stéphane Brunet, éleveurs de chapons à Rouez en Champagne

Une sélection impitoyable

Mais attention, n'est pas chapon qui veut. Le cahier des charges est précis et la sélection est impitoyable. Sur les 4000 poussins au départ, seuls 2200 en moyenne vont devenir des chapons. Martine Cottin, Docteur vétérinaire des Fermiers de Loué, vieille au grain. " Oui, c'est très difficile d'être un chapon, il faut zéro défaut. Chaque animal est vérifié. Le poids, l'engraissement, une bonne castration, tout cela compte. Ceux qui ne remplissent pas tous ces critères, ne peuvent pas être commercialisés sous l'appellation chapon de Loué"

Martine Cottin, Docteur vétérinaire des Fermiers de Loué.

Pas le droit à l'erreur

Il faut 156 jours minimum pour élever un chapon. 93 % de ces volailles haut de gamme sont commercialisés en France au moment des fêtes - Radio France
Il faut 156 jours minimum pour élever un chapon. 93 % de ces volailles haut de gamme sont commercialisés en France au moment des fêtes © Radio France - yann lastennet

La commercialisation va durer moins d'une semaine pendant les fêtes. L'abattage des chapons est donc programmé à l'avance. Il ne faut pas se rater mais le jeux en vaut la chandelle explique Yves de la Fouchardière, le directeur général des Fermiers de Loué. " C'est un peu le 13e des éleveurs car c'est le haut de gamme de la volaille avec un prix rémunérateur mais c'est aussi une prise de risque pour les producteurs car la période d'élevage est longue, le cahier des charges précis et la période de commercialisation très réduite car 70 % des chapons se vendent en 3 à 4 jours au moment de Noël"

Yves de la Fouchardière, le directeur général des Fermiers de Loué

Comptez entre 13 et 20 euros le kilos pour un chapon de Loué. 93 % des volailles sont commercialisés en France et seulement 7 % à l'étranger. On les retrouve notamment sur les tables des meilleurs restaurants du Golfe persique.